Bac en éducation préscolaire et en enseignement primaire : la formation revue

128
0
Partagez :

Toutes les modifications apportées au baccalauréat ont été approuvées par le conseil de module composé d’étudiants et de professeurs à part égale.
Photo: Amélie Simard-Blouin

 

Le baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire de l’Université de Québec à Chicoutimi a été remanié pour la session d’automne 2020. Ces changements comprennent notamment des ajouts de cours jugés nécessaires à la formation.

Tous les baccalauréats de l’UQAC sont évalués aux cinq ans. Cette évaluation a pour but de s’assurer de la satisfaction autant des étudiants, des diplômés, que des enseignants, selon la professeure et directrice du module d’éducation préscolaire et enseignement primaire, Nicole Monney.

L’un des premiers changements effectué est l’ajout d’une formation aux étudiants pour accompagner les élèves en difficulté. Selon l’analyse faite par l’UQAC, cette formation sera un plus pour les universitaires. Un autre ajout de cours est en lien direct avec les stages des étudiants. Ce cours dit « réflexion de stage » aura pour but de « faire un pont entre l’université et la vraie vie », affirme Mme Monney. Aussi, plusieurs cours seront complémentaires les uns aux autres grâce à la mise en place de travaux communs.

Plus de place au savoir autochtone

Une autre modification de cours concerne la diversité ethnoculturelle. Selon la professeure et directrice du module d’éducation préscolaire et d’enseignement primaire, Nicole Monney, le cours remanié en lien avec les Premières Nations aura pour but de mettre en lumière les savoirs autochtones aux étudiants du baccalauréat.

De plus, ce cours est enseigné pour « ajouter de la diversité culturelle en éducation », souligne Mme Monney. L’UQAC, qui compte de plus en plus d’élèves autochtones, a ainsi jugé important d’adapter les cours pour faire place au savoir culturel des Premières Nations.

Profil Honor

Finalement, l’UQAC propose désormais un tout nouveau profil « Honor ». Il sera disponible entre autres pour les étudiants qui se dirigent vers la maîtrise. Dès le 1er et le 2e cycle, les étudiants qualifiés pourront s’y inscrire pour notamment obtenir des crédits aux cours de la maîtrise. Les étudiants bénéficieront d’un jumelage avec un professeur spécialisé dans le domaine du projet de recherche demandé dans le cadre du profil. Leur participation permettra également de faire une demande de bourse pouvant aller jusqu’à 20 000$ par année.

Partagez :