Manifestation en faveur de GNL

255
0
Partagez :

Les véhicules se sont rassemblés au Faubourg Sagamie avant le grand départ pour La Baie, afin de démontrer leur appui en faveur de GNL. (Photo: Marianne Lesage)

 

Près d’une centaine de véhicules ont fait la route entre le Faubourg Sagamie et le chemin de la Grande-Anse, à La Baie, samedi dernier. Les manifestants voulaient ainsi démontrer leur appui au projet GNL durant le trajet d’une heure. 

Il s’agissait de la première «véritable» manifestation organisée en faveur de GNL, un projet d’usine de gaz liquéfié. Un premier rassemblement avait été prévu en février dernier, mais avait dû être reporté en raison de la COVID-19.  Les adeptes s’étaient, toutefois, rassemblés lors de l’inauguration du BAPE, le 21 septembre dernier.   

« L’automne, les gens n’ont rien à faire, on trouvait que c’était une belle période pour le faire », explique le fondateur de la page Facebook Pro-GNL et porte-parole, Yvon Laprise.  

Durant l’expédition, qui se déroulait en direct sur la station de radio CKAJ,  de nombreux auditeurs qui ne pouvaient être présents, ont appelé pour démontrer leur soutien aux participants. Selon la médiatrice Annik Lachance-Gravel et porte-parole, l’événement est une réussite, compte tenu des mesures sanitaires.  

« Le tourisme, c’est beau, mais c’est juste quatre à cinq mois par année. Il en faut plus pour faire vivre nos jeunes », déclare le citoyen Rémi Gagné,  heureux de pouvoir enfin manifester pour cette cause.  

 Changer les perceptions 

Selon Mme Lachance-Gravel, il y a cette idée préconçue selon laquelle tous les citoyens pro-GNL ne se soucient pas de l’environnement. Toutefois, les organisateurs ont fait plusieurs démarches pour compenser leur impact écologique. « On veut démystifier ce mythe-là comme quoi les gens qui sont pour GNL n’ont aucune conscience environnementale, c’est faux. On est très conscients », soutient la porte-parole.  

Chaque participant recevait un arbre à planter, s’il le désirait, et des crédits carbones ont été achetés par les commanditaires. « On a Concept Signature qui a doublé les mises pour les événements futurs et Solution Will qui a également acheté les crédits carbones pour la manifestation d’aujourd’hui », révèle Yvon Laprise.  

Une firme spécialisée a également calculé le circuit de chaque véhicule en plus de l’aller et du retour aux résidences des participants. Mme Lachance-Gravel assure avec certitude que la totalité des GES émis durant la manifestation sera remboursée. Les organisateurs recevront d’ailleurs leur certificat de crédit carbone au début de la semaine. 

 

Partagez :