Des services pour les victimes d’un AVC

180
0
Partagez :

L’Association Renaissance pour les personnes traumatisées crâniennes a fait la promotion, hier à Place du royaumedes nouveaux services communautaires offerts gratuitement aux survivants d’un AVC ainsi qu’à leurs proches. 

Afin de souligner la Journée mondiale de l’AVC, l’Association a dévoilé le mandat qui lui a été confié il y quelques mois déjà par le CIUSS. Elle offre dorénavant un programme gratuit d’apprentissage en groupe pour les personnes ayant survécu à un AVC et pour les proches aidants. 

« Les ateliers offerts dans le programme sont la compréhension de l’AVC, les changements physiques et les défis, les émotions et la dépression, les activités et les relations, comment réduire les risques de subir un autre AVC, comment reprendre sa vie en main, la déglutition et la nutrition ainsi que la cognition, la perception et la communication », mentionne l’éducatrice spécialisée pour l’Association Renaissance des personnes traumatisées crâniennes au Lac-Saint-Jean Audrey Fortin. Le groupe offrira aussi du support psychosocial aux victimes et aux proches.   

L’Association Renaissance pour les personnes traumatisées crâniennes avait deux représentantes qui faisaient la promotion de ses tout nouveaux services offerts aux personnes qui ont survécu à un AVC ainsi qu’à leurs proches aidants devant la boutique Bell à Place du royaume. (Photo : Raphaël Boucher)

Pour les proches, l’organisation offre des outils et des manières de communiquer avec d’autres personnes qui vivent la même situation : « C’est un groupe d’échange qui va leur permettre aussi de rencontrer de nouvelles personnes. En observant changer la personne à qui tu offres ton support, tu vas aussi avoir des changements à apporter », évoque Audrey Fortin.  

Ce soutien pour victimes d’AVC est attendu depuis longtemps dans la région : « Au Saguenay-Lac-Saint-Jean environ 500 personnes subissent un AVC chaque année », souligne Audrey Fortin. 

L’Association Renaissance des personnes traumatisées crâniennes offre des services de soutien depuis 25 ans aux personnes atteintes de traumatisme craniocérébral (TCC) : « Le CIUSS nous a choisis puisque nous sommes assez qualifiés et nous possédons une certaine expertise dans le domaine. Il y a des similitudes entre les personnes victimes d’un AVC et les personnes victimes de TCC comme les séquelles physiques et cognitives par des troubles de mémoire, la fatigabilité, la gestion des émotions », explique l’éducatrice spécialisée.   

« Après la réadaptation, les survivants peuvent changer et doivent vivre avec certaines limitations physiques et ainsi s’approprier un nouveau mode de vie, mais reste que notre association est là pour eux tout au long de leur réhabilitation », conclut-elle.  

Le kiosque sera aussi sur place devant la boutique Bell le vendredi 30 octobre à partir de 12h jusqu’à 20h. 

Partagez :