Éclosion chez les Élites : l’équipe en sort grandie

204
0
Partagez :

Provoquer une éclosion de la COVID-19 est une situation souhaitable pour personne. Pour les Élites de Jonquière, cette mésaventure a permis à l’équipe d’en sortir grandie dans plusieurs sphères.

Les joueurs des Élites reprenaient l’action le 17 octobre. Photo: Anick Berger

Peu de temps sépare le début de la saison et la première éclosion au sein de l’équipe. « Nous n’avons pas eu énormément de temps pour tisser des liens entre nous. Nous avons tous trouvé ça très dur », se remémore l’attaquant Félix Bédard.  Les joueurs se sont tout de même soutenus pendant leur isolement, en communiquant tous les jours ensemble.

L’arrêt des activités n’a pas épargné le moral des joueurs. « Ne pas voir les gars pendant 14 jours a été dur pour moi. Disons que j’ai trouvé le temps long. On est tous très heureux de se revoir et avons hâte de retourner sur la patinoire », avoue Félix Bédard.

 Personne n’est à blâmer

Le directeur général de l’équipe a tenu à rassurer ses joueurs. « Aucun joueur n’est pointé du doigt et le but n’est pas de trouver un coupable », a-t-il confié à son équipe. La situation n’a toutefois pas été prise à la légère, selon le directeur général des Élites : « Il y a des suivis quotidiennement avec les joueurs pour savoir comment ils vont et s’ils ont des symptômes. »

C’était tout de même important pour le personnel de l’équipe de passer le message aux jeunes que l’éclosion qu’ils ont créée, a fait des dommages collatéraux. « C’est de leur faire comprendre que ça a touché des familles, des élèves, des professeurs, la communauté, la Ville de Saguenay. » Le Foyer des loisirs a été fermé une fin de semaine en raison de l’éclosion, ce qui a empêché toutes les équipes de la ville d’utiliser l’aréna.

Retour au calme

Rappelons-le, entre le 17 septembre et le 5 octobre, tous les joueurs de l’équipe ont été placés en quarantaine forcée afin de ne pas aggraver la situation. D’ailleurs, toutes les activités d’équipes intra régionales, incluant les tournois et les compétitions, sont suspendues à la demande de la santé publique du Saguenay-Lac-Saint-Jean et des Centres de services scolaires de la région,  jusqu’au 16 novembre.

Partagez :