Le père Noël visite le Centre plein air Bec-Scie

Cette année, les photos avec le père Noël doivent se faire avec une distance sécuritaire (Photo : Manuel Cardenas)

Des dizaines de personnes ont pris d’assaut le Centre plein air Bec-Scie samedi pour rencontrer le père Noël, tout en respectant les règles sanitaires. 

Une bonne ambiance familiale régnait au centre de randonnée et de ski de La Baie« Ça fait du bien de respirer de l’air frais et pouvoir faire gouter la magie de Noël à nos enfants malgré tout », a exprimé un père de famille. 

Le personnel du centre se dit satisfait du déroulement de son activité de Noël, même s’il a dû annuler quelques attractions en raison de la crise sanitaire. « Normalement, ça aurait été plus grandiose que ça. Le père Noël aurait pu prendre les enfants, leur donner des bonbons, on aurait eu des jongleurs, mais avec la santé publique, nous avons  nous contenter d’un père Noël de l’autre côté de la clôture et d’un sentier illuminé », explique l’employée Suzanne Bolduc. 

Une longue préparation a été nécessaire afin de s’assurer que tout respecte les mesures de santé. L’accès au chalet du centre a été limité aux gens désirant aller aux toilettes et à ceux voulant louer de l’équipement. « On permet un maximum d’une personne dans la salle d’équipements à la fois et on désinfecte fréquemment notre matériel », ajoute Mme Bolduc. 

Le Centre plein Air Bec-Scie privilégie la gratuité de ses services afin de faire découvrir les sports d’hiver au plus de monde possible. Des tarifs s’élevant de 4 à 10$ sont en vigueur pour les 19 ans et plus tandis que l’ensemble des services sont gratuits pour les 18 ans et moins. « On est fier de donner des activités de Noël accessibles même pour les parents qui n’ont pas beaucoup de sous. Ces temps-ci, les gens ont besoin de s’évader et de s’épanouir et c’est une belle manière de le faire en côtoyant d’autre gens sans risques sanitaires », conclut Suzanne Bolduc. 

L’événement se poursuivra aujourd’hui de 10h à 15h et samedi et dimanche prochain aux mêmes heures. 

À propos de Manuel Cardenas

Manuel Cardenas
Manuel Cardenas a quitté son pays d'origine, le Pérou, à l'âge de six ans pour venir s'établir au Québec. Quand il a eu l'option de déménager à Jonquière pour étudier son métier de rêve à 200 km de chez lui, la distance ne l'a pas trop dérangé et il a foncé! C'est un passionné de musique depuis qu'il est tout petit. Il joue de quelques instruments comme le piano et la guitare et cette musicalité lui permet de garder une personnalité dynamique. Son autre grande passion est le sport, plus précisément le soccer. À l'âge de 14 ans, il a commencé à faire des vidéos YouTube axées sur ce sujet. Aujourd'hui, sa chaine contient 76 vidéos, un total de 4 200 000 vues et environ 9000 abonnés. Le soccer est d'ailleurs la raison pour laquelle il a tourné ses yeux vers le journalisme. Son rêve est de devenir journaliste sportif et de commenter et couvrir les plus grand matchs de soccer au monde! Il se voit déjà dans un studio, le micro à la main en train de commenter une finale de la Ligue des Champions. Il voudrait également combiner son futur métier de journaliste avec sa chaine YouTube en appliquant ses connaissances en communication pour développer son contenu

À voir aussi

Lancement de la campagne de financement Festivalma

  Après une pause d’un an en raison de la pandémie, Festivalma a lancé sa …