Filiale d’Hydro-Québec: Hilo arrive prochainement en région

271
0
Partagez :

La filiale « Hilo » d’Hydro-Québec, qui est un service d’énergie intelligente clé en main, devrait être disponible pour la population du Saguenay-Lac-Saint-Jean dans la prochaine année.  

Simon Raciot-Daignault mentionne que c’est un défi pour Hydro-Québec de sensibiliser la population à la réduction de leur consommation d’électricité.

Le président d’Hydro-Québec IndusTech inc., Simon Racicot-Daignault en a fait l’annonce, mercredi, lors de sa conférence « Le Québec énergétique de demain » dans le cadre des rendez-vous jeunes entrepreneurs de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord.  

Hilo est un agrégateur d’énergie intelligente qui s’adapte aux besoins énergétiques de quiconque. Cette filiale de la société d’État offre aussi un service d’accompagnement pour guider ses utilisateurs vers une consommation optimisée qui va leur permettre de sauver de l’argent sur leur facture d’électricité. 

Hilo propose également des défis énergétiques ponctuels visant à réduire sa consommation. Ils seront effectués automatiquement, si l’utilisateur accepte, en minimisant les impacts sur son confort 

« J’ai participé à un défi ce matin. J’ai reçu un avis pour réduire ma consommation d’énergie entre 6h et 10h, parce qu’il y avait une demande accrue d’électricité. J’ai accepté. Il y a eu un préchauffage de 2 degrés Celsius additionnels avant 6 heures. Jusqu’à 10 heures, il y a eu une réduction de la consommation pour recommencer par la suite à chauffer comme à l’habitude. J’ai eu 14 $ pour avoir participé à ce défi », témoigne Simon Racicot-Daignault 

Les usagers peuvent recevoir jusqu’à 99 $ par année en participant aux défis Hilo.  

Pour l’instant, Hilo offre ses propres produits intelligents dont un thermostat, en plus d’être compatible avec les assistants vocaux de Google et d’Amazon. 

« Dans les deux prochaines années, on veut vraiment s’ouvrir aux autres entreprises qui proposent des objets connectés. L’objectif n’est pas de vendre des produits, mais bien d’aider le client à gérer son énergie de la façon la plus intelligente possible », ajoute M. Racicot-Daignault. 

Partagez :