Les étudiants d’IMM dévoilent leurs projets

250
0
Partagez :

Le dévoilement des projets finaux avait lieu à la salle François-Brassard du Cégep de Jonquière ce mercredi, à 17h. (Photo : Patrice Carrier)

C’est avec fierté que les finissants en Intégration multimédia (IMM) du programme d’Art et technologie des médias, du Cégep de Jonquière, ont effectué le lancement officiel des différents projets finaux qu’ils ont réalisés pour des organismes à but non lucratif de la région, mercredi dernier. 

Letrois équipes qui ont été formées par les professeurs de troisième année ont travaillé sur leur projet depuis le mois de septembre. Le  Centre de femmes Mieux-Être de Jonquière, l’organisme Entre-Êtres  et le Groupement des organismes des personnes handicapées du Saguenay avaient été sélectionnés pour cette collaboration. 

Dans une soirée basée sur le concept des casinos, les spectateurs étaient très heureux de voir les travaux finaux des étudiants. 

Fier de ses étudiants

Enseignant de troisième année dans le programme IMM du Cégep de Jonquière, Guy Volpy est très content du travail réalisé par ses étudiants. 

« C’est toujours gratifiant de voir l’évolution de nos étudiants. Avec la réalisation des projets qu’ils ont effectués, nous savons qu’ils ont une bonne base pour effectuer leur stage de huit semaines. Tous les professeurs souhaitent voir leurs étudiants réussir et après avoir regardé les sites web, c’est une mission accomplie », a-t-il affirmé à la suite de l’événement. 

 Pour une bonne cause 

 Chaque équipe a travaillé 28 heures par semaine pour parvenir à la création totale des sites. 

 Selon un étudiant qui a aidé à la création du site web pour le Groupement Des Organismes des personnes handicapées du Saguenay, Isaac Lachance, la création de la plateforme a été un excellent défi qui a mené pour une bonne cause. 

 « Par la création de notre site web, nous avons aidé un organisme à but non lucratif de la région. C’est un beau projet dont nous sommes fiers et qui nous a permis d’acquérir beaucoup d’expérience avant notre arrivée sur le marché du travail. La création du site a été longue, mais on est content du résultat final », a-t-il souligné. 

 

 

 

Partagez :