Parcours Aventure : exploiter l’escalade, une paroi à la fois

249
0
Partagez :

Implanté dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Parcours Aventures travaille au développement de l’offre de son école d’escalade. L’équipe souhaite mettre en place des activités ouvertes au grand public et des cours hebdomadaires pour tous les niveaux d’ici le mois de juin.

L’engouement grandissant pour la pratique de l’escalade a poussé Parcours Aventures à développer davantage son école qui est, à ce jour, la seule école d’escalade en activité de la région. « C’est prometteur, on sait que ce sport est populaire, donc on trouvait intéressant de l’exploiter pleinement en proposant diverses activités », explique l’une des membres de l’équipe derrière ce projet, Marion Lagauterie.

Pour mieux cerner l’intérêt de la population envers cette discipline, l’école d’escalade a lancé le 19 février une étude de marché dont elle s’inspirera pour créer les activités.

Concrètement, à compter de juin, l’école proposera deux produits au grand public : le premier consiste à des activités pour les touristes et le second à des activités hebdomadaires pour les familles d’ici. Ces cours seront encadrés par un ou deux instructeurs. « Les cours parent-enfant seront à la portée de ceux qui souhaitent apprendre des techniques d’escalade de façon récurrente durant 12 semaines », souligne le directeur et instructeur en chef à l’école d’escalade Parcours Aventures, Cédric Gaudry.

Les inscrits pourront grimper sur plusieurs parois rocheuses de la région comme le Mont-Jacob, Le Petit Dôme, le Mont-Fortin à Jonquière et la Croix Saint-Anne à Chicoutimi. Ils découvriront également toutes les compétences de l’escalade, notamment la technique d’assurage, les principes de communication, les nœuds et la descente en rappel.

Parcours Aventure offre un service de formation en escalade depuis 2017, mais opère la via ferrata dans plusieurs parcs nationaux du Québec depuis 2006. (Photo : courtoisie)

Ouvert à tous

« Notre clientèle est présentement composée de beaucoup d’amis ou de contacts du réseau de Cédric, mais maintenant on souhaite faire connaître l’école à tous », soutient Mme Lagauterie qui sera possiblement instructrice à l’école d’escalade cet été en plus d’occuper son poste de coordonnatrice du site de via ferrata du parc national du Fjord-du-Saguenay.

« Ça fait bien des années qu’on attend ça. J’ai hâte de voir comment les choses vont se faire et si les gens vont répondre à l’appel », confie Cédric Gaudry. Ce dernier s’attend à ce que plusieurs enfilent des crampons et se joignent aux cours d’escalade cet été.

Partagez :