Le projet de bioparc rejeté

198
0
Partagez :

Les élus de Saguenay renversent la vapeur et rejettent le projet de bioparc à Laterrière. Les cris du cœur de nombreux Laterrois ont été entendus. Un total de 11 conseillers ont voté contre le développement du parc dans ce secteur.  

Les résidents ont utilisé plusieurs moyens de pression comme les pancartes à vendre et une mise en demeure signée par 330 personnes.  (Crédit photo : Catherine Gosselin)

Les citoyens présents dans la salle et en webdiffusion ont dû s’armer de patience. La consultation publique, qui avait lieu avant le vote, a au minimum duré 2h30. Pour les résidents de Laterrière, c’est une victoire. « On est tellement soulagé, il fallait qu’on gagne ce projet-là, c’est important pour nos familles. Ce soir, on a gagné une grosse bataille », a expliqué, avec les larmes aux yeux, une Laterroise, Mélanie Coulombe. 

Le déroulement

Au moment où la mairesse, Josée Néron, allait demander le vote concernant le règlement, le conseiller municipal Michel Potvin a demandé de différer le vote. Il a expliqué sa décision en se basant sur les réactions négatives et fermées des citoyens face au projet de l’usine de biométhanisation.  

Par la suite, les conseillers Marc Pettersen, Michel Tremblay et Kevin Armstrong ont rapidement partagé leur accord à cette idée de M. Potvin. « C’est ce que j’avais proposé à la dernière séance du conseil le mois passé », a ajouté M. Armstrong. 

Alors que plusieurs autres conseillers avaient fait part de leur intention de vote, le conseiller du district 12 a retiré sa requête à la présidente, semant ainsi la confusion dans la salle. Le vote a finalement été remis à l’ordre du jour en bonne et due forme comme le souhaitaitMme Néron. 

Seulement quatre élus, sous les huées, ont voté en faveur du projet soit : les deux conseillers de l’Équipe du renouveau démocratique (ERD), Marc Bouchard et Brigitte Bergeron, ainsi que les conseillers Jean-Marc Crevier et Raynald Simard. 

Rappelons que lors de la séance du 7 septembre dernier, la majorité des élus avaient voté en faveur du projet de règlement visant à modifier le zonage à l’intersection de la rue de la Pinède et du boulevard Talbot à Laterrière.  

 

Incidents  

Avant même que le conseil municipal ait débuté, la police de Saguenay a dû intervenir pour s’assurer que tout le monde puisse accéder à la salle Pierrette-Gaudreault de Jonquière. Par peur de manquer de place, les résidents de Laterrière revendiquaient leur priorité et tentaient d’empêcher des étudiants du programme de Sciences humaines et d’Art et technologie des médias d’entrer dans la salle. Cette escarmouche aurait pu être évitée puisque la salle n’était pas comble. 

La prochaine séance du conseil aura lieu après l’élection municipale du 7 novembre.

 

 

Partagez :