Le patinage artistique bat de l’aile

204
0
Partagez :
photo patinage

En l’espace de deux ans, les inscriptions en patinage artistique ont chuté de 50 % dans la région. Le sport de glace se retrouve dans une situation précaire en raison de la pandémie. 

Selon les chiffres obtenus auprès du président de Patinage Saguenay Lac-Saint-Jean-Chibougamau, René Tremblay, ce sont 1065 patineurs qui étaient inscrits pour la saison 2018-2019 et ce sont seulement 539 qui étaient de retour en date du 31 mars 2021, ce qui représente une perte de 526 patineurs. Il n’était pas en mesure de fournir des chiffres plus récents. 

Selon M. Tremblay, l’arrêt des activités sportives a été très dommageable. « Il y a beaucoup d’athlètes qui ont arrêté de patiner depuis le début de la pandémie. Il y a des arénas qui sont fermés depuis plus d’un an et ce n’est vraiment pas facile pour la relance. Maintenant, les clubs ont de la difficulté à recruter. » M. Tremblay explique que la baisse s’est faite au niveau du Patinage Plus. Il s’agit du plus grand bassin de patineurs et le groupe où les clubs vont faire leur recrutement pour la relève. 

À quelques semaines de la reprise des compétitons de patinage artistique, les organisateurs ont craint de ne pas pouvoir tenir l’évènement qui aura lieu le 10 décembre, à Chicoutimi. « On s’inquiétait lorsqu’on a envoyé l’avis de compétition dans les villes de la région. On se demandait si on allait avoir assez d’inscriptions. » Pour s’assurer de la tenue de la première épreuve autorisée par Patinage Québec depuis le début de la pandémie, la gestionnaire des compétitions de la région, Kathleen Gagnon, a invité les patineurs de la Côte-Nord à se joindre à eux, chose qu’ils ont acceptée vu l’inactivité de leur sport dans leur région.  

Nouvelles règles 

En plus de la fermeture d’arénas, les nombreuses mesures sanitaires que les patineurs doivent respecter pourraient expliquer cette baisse importante. Depuis le 15 novembre, des nouveaux assouplissements sont entrés en vigueur.  Le retour à l’entrainement régulier est une bonne chose en soi mais une limite maximale de personnes admises dans les évènements est encore d’actualité et le passeport vaccinal devient obligatoire pour les spectateurs de 13 ans et plus. 

Mme Gagnon reste toutefois optimiste de voir plus de jeunes s’inscrire au patinage artistique et espère que les prochaines compétitions donneront de la visibilité à ce sport qui se retrouve en danger dans la région.  

BDV : Les patineurs de la région prendront part à leur première compétition de l’année le 10 décembre. 

 

photo patinage

Les patineurs de la région prendront part à leur première compétition de l’année le 10 décembre. Photo : Cynthia Maltais

Partagez :