Une première cohorte pour l’Inkub Desjardins

« Être entrepreneur tout seul dans sa chambre d’étudiant, j’ai essayé. Mais ça ne va jamais aussi rapidement que lorsqu’on est dans un écosystème qui peut nous aide à voir plus grand. » Voilà comment Arnaud Hié, l’un des premiers finissants à compléter un parcours d’incubation de 18 à 24 mois, décrit son expérience avec Inkub Desjardins.

Au total, 12 entreprises se trouvent présentement dans les bureaux de l’Inkub Desjardins à Chicoutimi (Photo : courtoisie)

 Depuis son ouverture en 2019, l’organisme chapeauté par Promotion Saguenay accueille de jeunes entreprises du secteur des technologies et du numérique en démarrage. L’Inkub Desjardins a permis à près d’une vingtaine d’entrepreneurs de bénéficier de services tels que des formations, des activités de réseautage, des conseils personnalisés, l’accès à des bureaux ainsi que de l’aide financière.

 « C’est en quelque sorte un privilège de faire partie de l’Inkub Desjardins, parce qu’on leur apporte des outils pour favoriser la réussite entrepreneuriale, » affirme le directeur du service aux entreprises chez Promotion Saguenay, André Blackburn.

Directeur du service aux entreprises chez Promotion Saguenay, André Blackburn. (Photo : courtoisie)

Augmenter ses chances de réussite  

 Avant même de fonder Nidine techno, Arnaud Hié avait déjà créé une première entreprise. Selon lui, tous les services offerts par l’Inkub Desjardins ainsi que tous les professionnels impliqués en sont la clé du succès. C’est aussi ce qu’il qualifie d’élément manquant à la réussite de sa première entreprise.

C’est en raison de la spécialité axée en technologie et sur le numérique que Arnaud Hié a choisi l’Inkub Desjardins au Saguenay.

« J’ai envie de montrer que c’est possible d’avoir une start-up technologique en région et de la faire grossir. Avoir la chance d’évoluer dans un milieu comme l’Inkub ça permet de voir plus grand et rêver, » souligne-t-il.

Fondateur de l’entreprise Nidine techno, Arnaud Hié (photo : courtoisie)

Un acteur important du numérique

Dans les prochaines années, l’Inkub Desjardins désire par-dessus tout établir sa crédibilité dans le réseau des incubateurs au Québec et se consacrer au déploiement du numérique à Saguenay.

Promotion Saguenay désire également accompagner davantage d’entreprises du domaine des technologies et du numérique par le biais de l’Inkub Desjardins. André Blackburn confirme d’ailleurs que plusieurs places seront libérées très prochainement.

 

À propos de Charlotte Bergeron

Spontanée, curieuse et dynamique sont les qualificatifs que les gens emploient pour décrire la jeune Saguenéenne de 19 ans. Depuis son plus jeune âge, Charlotte accompagne sa maman dans de multiples événements promotionnels et de presse. Elle sait dès lors qu’elle veut y laisser sa trace. Au cours de ses études, son fort intérêt pour le chant lui permet d’enchaîner les prestations sur scène et de côtoyer de près le milieu artistique. Cette passion lui permet de devenir une grande amoureuse des mots. Elle est également pourvue d’un intérêt marqué pour l’actualité et la politique. En 2019, son sens de l’initiative lui permet de décrocher un stage en gestion des médias sociaux pour le Festival en chanson de Petite-Vallée. L’été 2021 aura été pour elle une occasion de parfaire ses compétences en œuvrant comme coordonnatrice des communications pour le Festival de la chanson de Saint-Ambroise. Son parcours lui dessine un avenir vers les communications, les relations de public et les relations de presse.

À voir aussi

Forte victoire pour Andrée Laforest dans Chicoutimi

C’est entouré de sa famille qu’Andrée Laforest a gagné avec une très forte majorité la …