mercredi , 10 août 2022

Retour festif du Super Bowl à Alma

C’est la deuxième fois que les Rams de Los Angeles remportent le Super Bowl. La dernière fois était en 1999. (Photo : Vincent Lavoie)

Ce sont 200 personnes qui se sont réunies dimanche à La Cage d’Alma pour regarder le Super Bowl LVI. C’était la 29e édition organisée par le Comité Super Bowl Alma, ralliant les fervents amateurs de football américain. L’événement était de retour après une pause d’un an en raison des mesures sanitaires.

Les organisateurs étaient tous très heureux de revenir en salle à manger. « L’année passée, nous faisions du take-out, nous distribuions des chandails également. Ce qui nous manquait, c’est d’être ici avec plein de monde », a mentionné le président du comité, Pascal Néron. 

 C’était identique pour les partisans, grâce à une ambiance vibrante, des animateurs et plusieurs cadeaux, les fidèles amateurs de football américain étaient tous très heureux du retour de cet événement annuel. « Je peux dire que l’année passée c’était probablement le pire Super Bowl que j’ai eu. J’étais seul chez nous à le regarder, ça m’a vraiment manqué d’être avec mes chums ! » raconte l’ancien joueur de football du Rouge et Or de l’Université de Laval, Mathieu Brassard.  

 Malgré la présence intense de fans extrêmes, plusieurs personnes étaient là pour passer du bon temps entre amis. « Ça fait sept ans que nous venons moi et mon mari avec des couples d’amis. Les gars regardent le match et nous on essaie de comprendre ! », a relaté Catherine Malouin, enseignante dans une école primaire.  

 Les organisateurs ont mis en place une formule qui permet d’amasser de l’argent pour les jeunes joueurs de football de la région, mais également pour remercier les fidèles partenaires qui ont contribué auparavant. Pour ce 56e Super Bowl opposant les Bengals de Cincinnati aux Rams de Los Angeles, le comité offrait les mêmes services que les années précédentes soient un repas, des prix à gagner ainsi qu’un chandail.  

 Le président de l’organisation a par ailleurs confirmé qu’ils ont amassé plus de 30 000 $, une première pour M.  Néron qui n’a jamais vu cela depuis qu’il est à la tête du comité.   

À propos de Vincent Lavoie

Originaire d’Alma au Lac-Saint-Jean, Vincent Lavoie, a pris la décision d’étudier le journalisme pour éventuellement devenir commentateur sportif. Avec également de bonnes connaissances dans l’actualité, il tente d’en apprendre davantage sur ce métier. Le jeune homme de 20 ans est principalement passionné par les sports. Il a d’ailleurs créé une page Facebook de plus de 10 000 abonnés qui englobait les actualités de hockey. Il a toutefois été contraint de la supprimer en raison du manque de temps, compte tenu de son arrivée sur le marché du travail. Que ce soit comme travailleur dans des usines où à l’entretien des patinoires ou encore en restauration, l’étudiant n’a pas de difficulté à s’acclimater aux différentes conditions de travail. Son avenir n’est toutefois pas coulé dans le béton, l’Atémien souhaite peaufiner son curriculum vitae en ajoutant un baccalauréat en histoire à son actif. Téméraire à ses heures, le journaliste en devenir a réalisé un de ses rêves en visitant l’Europe durant deux mois à l’été 2019. Celui qui pratique le soccer depuis l’âge de 5 ans, a eu l’honneur de fouler les grands terrains des stades de soccer européens.

À voir aussi

immobilier

Marquis de Jonquière : une histoire d’équipe

« C’est vraiment pas une question d’argent ou de publicité. Selon moi, c’est une question de …