UQAC : des stands pour faciliter les procurations des étudiants internationaux

373
0
Partagez :

La consule honoraire de France était présente à l’UQAC jeudi pour venir en aide aux étudiants.

Le consulat honoraire de France a tenu une permanence les 17 et 18 mars pour aider les étudiants et les professeurs français de l’Université du Québec à Chicoutimi et des cégeps de Jonquière et de Chicoutimi à faire leur demande de procuration pour les élections présidentielle et législatives à venir en avril et juin prochains. 

L’évènement, qui s’est déroulé au centre social de l’université, était organisé par le MAGE-UQAC en partenariat avec le Consulat et l’UQAC. Selon le coordonnateur aux affaires locales et environnementales de l’association, Aymeric Ferron, il était important d’aider les 1000 à 1300 étudiants français de l’université à faire les démarches pour voter à distance. 

 « On leur communique de l’information : beaucoup ne savent pas qu’il y a une consule honoraire de France au Saguenay, ils pensent qu’il faut se déplacer à l’ambassade, à Québec, explique-t-il. Selon lui, éviter aux étudiants de se déplacer, c’est une manière de limiter l’abstention. « C’est vrai que sans ça je pense que je n’aurais pas voté », reconnaît l’étudiant en ingénierie Basile Caquot. 

Beaucoup d’enthousiasme 

Grâce à la permanence, les étudiants avaient seulement besoin de remplir un formulaire et de se présenter au centre social. Cette facilitation des démarches a rencontré un grand succès : à l’issue du premier jour, c’est un total d’environ 100 étudiants qui se sont présentés. « Je suis vraiment impressionnée du nombre de personnes et de l’attente que ça générait chez eux, raconte la consule honoraire de France à Chicoutimi, Carine Blenny. On sentait que c’était un vrai plaisir de faire cette démarche et d’être impliqué, même à distance. » 

Cette action n’est pas la première à être organisée. « Nous avons été accueillis à bras ouverts, ajoute Carine Blenny. On sent que l’UQAC est reconnaissante d’avoir autant d’étudiants français entre ses murs et qu’il est important de les aider à exercer leur droit de vote. »

Partagez :