France Tremblay veut créer un « Quartier des Artisans » à Chicoutimi-Nord

230
0
Partagez :

Si elle est élue conseillère municipale du district #8 le 7 novembre, France Tremblay entend inaugurer un « Quartier des Artisans » en plein cœur de Chicoutimi-Nord. La candidate indépendante est d’avis qu’il faut « réunir les deux centres-villes autrement que par un pont ». 

Lors d’une conférence de presse mercredi après-midi, Mme Tremblay a expliqué qu’elle ferait construire une dizaine de minimaisons à la sortie du pont Sainte-Anne. Ces espaces, clôturés, seraient par la suite loués à des artisans locaux afin de promouvoir la vie communautaire et pour relancer un centre-ville « qui en a besoin ». Elle propose aussi d’installer trois camions de cuisine (food trucks) pour assurer des retombées économiques. 

« Les artisans contribuent au bien-être de la ville, a-t-elle affirmé. Ils font sortir les gens et les rassemblent. Après la pandémie, c’est essentiel. L’aspect humain, il ne faut pas l’oublier. »

Ayant elle-même dû fermer son ancienne boutique mobile parce que les locations de points de vente coûtaient trop cher, France Tremblay a l’intention de fixer un tarif abordable pour les commerçants. Elle promet également d’assurer un certain roulement, de sorte qu’il y ait de la vie à longueur d’année dans ce nouveau quartier.

France Tremblay a invité quelques artisanes pour présenter leur travail aux médias, lors de sa conférence.

L’actuel conseiller du district #8, Simon-Olivier Côté, a déjà exprimé le désir que la personne qui lui succèdera endosse le mandat de conseiller à temps plein. Si le vote lui est favorable, celle qui est intervenante scolaire de profession s’engage à quitter son emploi pour se concentrer à 100 % sur sa nouvelle fonction. 

« Je suis une fille d’action et qui s’implique, affirme la femme de 48 ans. Quand je suis insatisfaite, je retrousse mes manches et je trouve des solutions. » 

Quatre autres candidates, toutes des femmes, tenteront de briguer le siège qui sera délaissé par le vice-président de l’arrondissement de Chicoutimi : Julie Morin (Équipe du renouveau démocratique), Éliane Carrier (Unissons Saguenay), Mireille Jean et Joan Simard (indépendantes). 

Partagez :