Un doux mélange d’art et de nature à La Baie

 

Les œuvres de Nathalie Lavoie affichée au Centre plein air Bec-Scie. (Photo: Nathalie Lavoie)

Le Centre plein air Bec-Scie de La Baie a accueilli pour la première fois cet été une résidence artistique. Nathalie Lavoie, une artiste de la région, s’est plongée dans la nature afin de s’en inspirer et de créer des œuvres qui lui ressemble.

C’est depuis le mois de mai que Mme Lavoie parcourt les sentiers à l’aide d’un carnet de croquis et d’un appareil photo. L’artiste avait comme objectif d’intégrer des éléments artistiques au site afin de créer une rencontre inattendue entre l’art et les randonneurs.  « C’était un espace impressionnant et magnifique à travailler. Je ne voulais pas intervenir dans l’expérience des gens, mais je voulais exprimer ce qu’on ressent lorsqu’on est devant la nature, je voulais que mon art s’intègre à celle-ci », raconte-t-elle.

Cette dernière aime comparer l’art visuel à la musique. « À force d’écouter de la musique, on finit par se faire l’oreille et avec l’art c’est la même chose, plus on est exposé aux différents styles, plus on apprécie sa présence. »

Le Centre plein air Bec-Scie a démontré beaucoup d’ouverture pour l’initiative de Nathalie Lavoie. Le centre lui a offert un espace dédié pour sa création. Durant les derniers mois, ses œuvres ont permis aux randonneurs de se connecter avec l’art et la nature.  « Les gens sont intéressés et intrigués de voir les œuvres dans les sentiers, elles suscitaient plusieurs questionnements et amenaient les gens à prendre le temps de réfléchir et de s’ouvrir à l’art », mentionne la gestionnaire des opérations à Contact Nature, Francesca Tremblay.

Ce n’est pas la dernière fois que les randonneurs pourront être en contact avec des œuvres au Bec-Scie. « Je souhaiterais pouvoir approcher des auteurs et des artistes en arts visuels. J’aimerais aussi intégrer des activités qui sont en lien avec la culture pour permettre aux gens de s’y familiariser », explique Francesca Tremblay.

Dans les prochaines années, le Bec-Scie se donne comme mission de faire découvrir l’art visuel et la nature de façon différente à ses randonneurs.

« Les œuvres de l’artiste Nathalie Lavoie ont créé un engouement autour de l’art. C’est très intriguant et ça porte les gens à réfléchir sur différents aspects de notre nature, de voir le beau à travers l’œil d’un artiste c’est vraiment intéressant », conclut Mme Tremblay.

À propos de Athéna Couture

Avatar photo
Originaire de Val-d’Or en Abitibi-Témiscamingue, Athéna Couture rêve de s’impliquer dans le monde sportif depuis qu’elle est toute petite. Comme elle a passé la plus grande majorité de sa vie sur le bord d’une piscine, la nage synchronisée n’est pas le seul sport qui l’intéresse. Hockey, natation, tennis et golf font partie des nombreuses disciplines qui motivent son envie d’être journaliste sportive. Avec ses expériences au sein du journal étudiant La Cerise et du grand réseau de Radio-Canada, en tant que journaliste web en Abitibi-Témiscamingue, Athéna accumule les bons coups. Grâce à ses performances, elle garde le cap vers son rêve ultime, couvrir les Jeux Olympiques à l’étranger. Son leadership, sa détermination et son amour pour l’information font d’elle une excellente journaliste que tout média souhaitera avoir dans son équipe.

À voir aussi

Exposition de Chantale Boulianne: l’art pour se reconstruire

Après avoir perdu un proche lors d’un brutal accident de la route, l’artiste Chantale Boulianne …