L’Halloween réinventée à La Baie

256
0
Partagez :

La mise en scène dans la Pyramide des Ha! Ha! est un combat entre des superhéros et un extraterrestre.

La Pyramide des Ha! Ha! À La Baie s’est transformée en « maison de l’horreur » lundi soir afin de célébrer l’Halloween. À l’intérieur, deux acrobates « super héros » et un cracheur de feu « extraterrestre » orchestraient une mise en scène pas piquée des vers. Plusieurs familles se sont prêtées au jeu afin de vivre l’expérience immersive.

L’événement d’envergure a débuté à 18h dans le secteur des pergolas et s’est terminé à 22h00. Un photobooth ainsi que des bonbons attendaient les participants à leurs arrivées. Les spectateurs étaient ensuite dirigés vers un écran géant afin de visionner un court métrage. Le film proposait une mise en contexte aux spectateurs avant qu’ils entrent à l’intérieur du monument.

La compagnie Événement 2M a obtenu le contrat pour une première fois et le résultat de la soirée a dépassé les espérances du directeur général, Martin Tremblay. En prenant le flambeau de l’événement cette année, ce dernier et son équipe ont misé sur l’innovation et la créativité. « On a développé une espèce d’univers de superhéros à saveur saguenéenne. C’est vraiment parti d’une page blanche, on voulait quelque chose de familial et accessible à toute la famille », ajoute-t-il.

Karine Gagnon, une citoyenne accompagnée de ses trois enfants, souhaite répéter l’expérience l’an prochain. « C’était à la fois effrayant et époustouflant. On a attendu 30 minutes avant de rentrer dans la pyramide, mais finalement ça valait l’attente », témoigne la mère de famille.

La Pyramide des Ha! Ha! s’est transformée en « maison hantée » le 31 octobre afin de célébrer l’Halloween.

Le conseiller municipal à La Baie, Martin Harvey, participait également à la soirée thématique. « Toutes les années on organise une fête pour l’Halloween, la dernière année on avait eu 4000 personnes et cette année on a changé le modèle, on se dirige ailleurs et tout le monde peut participer » confirme le conseiller.

Un des monteurs de la projection, Thomas-Xavier Bolduc était présent sur place pour prendre le pouls de l’assistance. « La file d’attente semble interminable, je suis content de voir que ça fonctionne et que les gens se déplacent, mais ce qui m’a le plus marqué ce soir c’est la réaction des jeunes », conclut-il.

Partagez :