Novembre : le mois dédié aux hommes

 

En 2021, 20 pays ont participé au Movember et c’est plus de 300 000 moustaches qui ont permis de récolter un total de 110,9 millions $. (Photo Jade Giovane)

 

Comme chaque année pendant le mois de novembre, de nombreuses associations lancent leur campagne pour lutter contre le cancer de la prostate et la région y participe.  

L’organisme Procure œuvre annuellement avec la campagne Noeudvembre, une collection de nœuds papillon dédiée à la lutte contre le cancer de la prostate.

« Tous les fonds amassés vont premièrement pour sensibiliser à la cause, mais aussi dans la recherche pour trouver des remèdes. Il y a aussi une ligne ouverte où les gens peuvent appeler pour avoir de l’information. Même si ce n’est pas toi la personne touchée. Tu peux téléphoner là pour avoir de l’aide », rappelle Mathieu Dufour, qui est ambassadeur pour Noeudvembre depuis maintenant quatre ans.

La lutte résonne dans la région.

« Ce qui est génial avec cette campagne-là, c’est qu’elle est vraiment rendue gravée dans le cœur des Québécois. Donc bien évidemment, les Saguenéens la connaissent », affirme-t-il.

C’est une cause importante qui est souvent oubliée à cause des tabous qui l’entourent.

« Il y a une statistique qui m’a vraiment surprise. C’est 12 Québécois par jour qui reçoivent un diagnostic de cancer de la prostate », souligne Mathieu Dufour, originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Beaucoup d’hommes dans la région soutiennent la cause en laissant pousser leur moustache.

« Au Cégep de Jonquière, on est capable de voir de belles moustaches. Peut-être qu’elles ne sont pas toutes pour le Movember, mais les gens restent quand même dans l’idée que le mois de novembre, c’est porter la moustache », mentionne un participant du Movember, Marc-Olivier Gingras.

C’est depuis 2003 que le mouvement Movember collecte à l’échelle mondiale des fonds contre le cancer de la prostate.

« On souhaite créer la conversation avec la moustache, mais c’est bien plus que juste une moustache. C’est conscientiser les hommes à prendre soin d’eux et de dire aux hommes d’en parler », explique la gestionnaire développement et engagement communautaire, au Québec, Marie-Noëlle Roy.

Il existe d’autres manières de participer au Movember, comme marcher ou courir un total de 60 kilomètres pendant novembre pour soutenir les 60 hommes qui s’enlèvent la vie chaque heure dans le monde.

Depuis le lancement de Noeudvembre en 2014, Procure à récolter 4 millions $. La campagne Movember de 2021 a amassé 24.6 millions $ au Canada.

À propos de Jade Giovane

Avatar photo
Rendre accessible l’information pour tous et vulgariser les enjeux nationaux ont toujours été les objectifs de Jade Giovane. C’est au secondaire qu’elle a fait la découverte de Charles Villa, un Grand Reporter. Grâce à lui, elle a réalisé qu’elle aussi souhaite pratiquer ce métier à l’international. Elle a donc quitté Saint-Bruno de Montarville pour la première destination vers son métier de rêve : le programme de journalisme de l’École supérieure en art et technologie des médias. En plus d’être pétillante, déterminée en plus d'être persévérante, elle s’implique au sein du conseil étudiant d’ATM. Jade se donne tous les moyens pour réussir ce qu’elle entreprend. Après son escale en ATM, cette Franco-Italienne partira faire le tour du monde pour ajouter à son carnet plusieurs contacts et vivre dans le feu de l’actualité internationale. Si elle atterrit de nouveau au Québec, ce sera pour réaliser des études en histoire féministe, en langue et politique internationale.

À voir aussi

Un motoneigiste octogénaire revient chez lui saint et sauf

Les policiers de Saguenay ont reçu un appel au 911 samedi après-midi signalant la disparition …