Saguenay donne 25 000$ en services pour Olympique spéciaux Québec

Activité organisée par Olympique spéciaux Québec. (Photo : courtoisie)

Une subvention de services de 25 000 $ sera donnée par Saguenay pour le Jeux olympique spéciaux Québec.

Ça sera la première fois que Saguenay accueillera les Jeux olympique spéciaux. Pour le vice-président de l’arrondissement de Jonquière, Michel Thiffault, ce n’est que bénéfique pour la région. Durant cet événement « C’est le temps de montrer qu’on a de belles infrastructures de sport à Saguenay. »

La ville s’attend à des retombées économiques de ces activités sportives. « C’est toujours des retombées économiques assez importantes », s’exprime M. Thiffault qui ne veut pas faire d’estimations pour le moment.

Les activités vont se dérouler dans des installations de Jonquière, comme au Mont-Fortin pour le ski alpin, au Foyer des loisirs pour le patinage de vitesse et artistique. Il va aussi y avoir des activités de raquettes qui vont se passer au Parc central Arvida. Le ski de fond va se faire au Norvégien, le hockey cosom à la polyvalente d’Arvida et le curling au Club de curling de Kénogami.

Olympique spéciaux Québec

Les Jeux d’olympique spéciaux Québec se déroulent en été et en hiver, à deux ans d’intervalle. Ce sont des équipes d’athlètes avec des déficiences intellectuelles qui s’affrontent.

En plus des sports, il y a des cliniques santé qui font le dépistage des sportifs. La participation des joueurs à ces événements les aident de plusieurs manières.

« Ça leur donne une opportunité de vivre une expérience qui va à la fois contribuer à leur santé physique, mais aussi à leur santé sociale. », explique le directeur des communautés en santé, Tristan Delmas.

Selon Tristan Delmas, certains d’entre eux n’ont pas la chance de socialiser.

Les jeux d’hiver provinciaux organisés par Olympiques spéciaux Québec seront à Saguenay dans l’arrondissement de Jonquière au début mars 2023.

À propos de Sandrine Déry

Avatar photo
Sandrine Déry est une journaliste hors pair qui n’hésite pas à défendre les injustices. Tout comme les lions, son signe astrologique, elle aime prendre sa place et s’investir pleinement dans ce qu’elle fait. Native de Baie-Comeau, Sandrine commence ses études en Arts et lettres où elle fera une année complète avant de rentrer à l’École supérieure en Art et technologie des médias. Après une profonde indécision entre le journalisme et la radio, elle décide finalement de choisir le journalisme. Passionnée de la culture et des arts depuis qu’elle est toute petite, elle rêve de devenir une critique culturelle à la radio… et une actrice. Déjà à 20 ans, la jeune femme a complété un stage d’une journée sur le plateau de TVA Nouvelles. Demeurant désormais à Jonquière pour les études, Sandrine profite de toutes les opportunités qui s’ouvrent à elle pour mettre en avant sa créativité tout comme elle le fait en créant des personnages dans le jeu de simulation de vie, les Sims4.

À voir aussi

Fin de semaine de prévention pour les motoneigistes

  Luc Tardif du SPS accompagné de la sergente  Nathalie Girard de la SQ. (Photos …