Le Burma Street Band est de retour pour Noël

Burma Street band va performer leur spectacle de Noël au Côté cour le 22 décembre prochain. (Photo : Courtoisie)

Le Burma Street band ne sera pas seul pour son spectacle de Noël, alors que les membres du groupe seront accompagnés de cinq invités.

Ils performeront chacun le temps d’une chanson.

L’une des membres du groupe, Anaïs Vanessa Poirier, explique que les invités qui vont rejoindre Burma Street band sont le violoniste Sébastien Savard, la flutiste et chanteuse Valérie Jean, Marie-Noël Claveau, Karianne Gilbert et Alexis Simard. « Ces beaux et belles invités » sont des amis très proches du groupe explique Mme Poirier.

« Depuis le début du band on veut jouer avec nos amis. On veut être un genre de houseband qui accompagne nos amis. On jam ensemble. », explique Anaïs Vanessa Poirier.

Chaque invité va pouvoir avoir son moment en solo pendant le spectacle. « C’est vraiment un gros party le fun. », ajoute-t-elle.

Le groupe avait commencé ses performances en ligne lors de la pandémie, lorsqu’il ne pouvait y avoir de rassemblements. Ils sont donc « bien énarvé de le faire devant des gens. Enfin! », s’exprime le membre de Burma Street band, Marc Landry.

Le groupe Burma Street band a fait plusieurs autres prestations au courant de l’année 2022. Entre autres, aux Jeux du Canada à Niagara Fall’s. Le groupe a aussi fait l’animation musicale du Grand Défi Pierre Lavoie, en juin et la première partie de Jonathan Roy, en juillet.

Durant le spectacle, il sera aussi possible d’entendre des compositions originales, comme Du gins pis de la bière qui a été composée par tout le groupe et Le Père Noël vient du Saguenay qui est la chanson originale d’Anaïs Vanessa Poirier.

Des chansons plus classiques de Noël vont être performées. Comme Minuit chrétien, mais « version plus le fun ». Il va être possible d’entendre des pièces moins connues des groupes Alabama et Eagles.

Le spectacle du Burma Street Band du 22 décembre va être à la fois festif et nostalgique.

« C’est un spectacle sur lequel on travaille depuis longtemps. C’est vraiment le fun de le faire devant un public. Ça fait deux ans qu’on travaille sur ce show-là. » explique Marc Landry.

Le groupe a des projets pour l’année 2023, mais ils affirment qu’il est encore trop tôt pour les annoncer.

À propos de Sandrine Déry

Avatar photo
Sandrine Déry est une journaliste hors pair qui n’hésite pas à défendre les injustices. Tout comme les lions, son signe astrologique, elle aime prendre sa place et s’investir pleinement dans ce qu’elle fait. Native de Baie-Comeau, Sandrine commence ses études en Arts et lettres où elle fera une année complète avant de rentrer à l’École supérieure en Art et technologie des médias. Après une profonde indécision entre le journalisme et la radio, elle décide finalement de choisir le journalisme. Passionnée de la culture et des arts depuis qu’elle est toute petite, elle rêve de devenir une critique culturelle à la radio… et une actrice. Déjà à 20 ans, la jeune femme a complété un stage d’une journée sur le plateau de TVA Nouvelles. Demeurant désormais à Jonquière pour les études, Sandrine profite de toutes les opportunités qui s’ouvrent à elle pour mettre en avant sa créativité tout comme elle le fait en créant des personnages dans le jeu de simulation de vie, les Sims4.

À voir aussi

Exposition de Chantale Boulianne: l’art pour se reconstruire

Après avoir perdu un proche lors d’un brutal accident de la route, l’artiste Chantale Boulianne …