Des travaux qui dérangent à Saint-Honoré

209
0
Partagez :

La propriétaire de la Boucherie Chez le Gros, Sindy Lévesque, souhaite que les commerces prennent part à la discussion pour apporter des solutions pendant les travaux. (Photo : Abraham Santerre)

Les travaux effectués sur le boulevard Martel, à Saint-Honoré, affectent le chiffre d’affaires de la Boucherie Chez le Gros. Bien que la Ville ait mis en place des solutions, la situation a nui à certains commerçants.

« Ma clientèle, ce sont des passants à 40%, a souligné la propriétaire de la Boucherie Chez le Gros, Sindy Lévesque. On vit des passants, là on ne les a pas. »

Le 7 novembre, Mme Lévesque a publié sur la page Facebook de son commerce ces mots: « Nous comprenons que le détour peut prendre quelques minutes de plus de votre temps, mais, pour nous et tous nos employés, ces quelques minutes font toute la différence. »

« Je ne crois pas que Chez le Gros soit impacté à cause des travaux. On a mis des panneaux publicitaires des commerces à l’intérieur du centre urbain, a déclaré le maire de Saint-Honoré, Bruno Tremblay. À peu près 20 % de la population passait par le gros détour. »

Le Dépanneur Maestro 571 a perdu de son côté des milliers de dollars. « C’est une grosse perte d’exploitation. Je suis un vieux de la vieille, un nouveau commerçant aurait trouvé le temps long », a déclaré le propriétaire, Jean-Philippe Hudon.

Deux détours

En arrivant à Saint-Honoré, il est suggéré d’emprunter le Chemin du Volair pour contourner la ville et revenir par la rue Léon et le Chemin du Cap.

La Ville de Saint-Honoré a instauré un détour pour avoir accès au centre urbain. « Si pendant six mois, personne ne passait à Saint-Honoré, nos commerces fermeraient », a affirmé M. Tremblay.

Sindy Lévesque n’est pas convaincue. « Le détour dont il [le maire] vous a parlé, pas tout le monde connaît son existence. Beaucoup de gens prennent celui de 10 kilomètres et ne viennent plus chez nous », a-t-elle observé.

M. Hudon était heureux lors de la réouverture du boulevard, le 16 novembre. « La Ville a travaillé fort pour nous aider après le début compliqué où nous n’avions pas été avertis », a mentionné celui qui est implanté sur la rue de l’Aéroport depuis 31 ans.

Pendant les travaux, les automobilistes étaient invités à visiter les commerces de Saint-Honoré à l’aide de pancartes publicitaires à l’entrée de la ville. (Photo : Abraham Santerre)

De retour en mai

Les travaux de réfection du boulevard Martel reprendront au printemps pour se conclure à l’automne 2024. La deuxième partie bloquera la Boucherie Chez le Gros. Mme Lévesque aimerait que les commerces soient informés le plus tôt possible afin de s’adapter.

« Dans mon cas, l’enfer est passé, le trafic va passer devant mon dépanneur en mai prochain », a indiqué Jean-Philippe Hudon.

« Nous avons pris des bonnes décisions à la Ville pour que les gens arrêtent aux commerces. Les travaux, c’est un mal nécessaire », a soutenu le maire de Saint-Honoré.

Partagez :
Avatar photo