Des policiers bénévoles pour le transport d’organes

113
0
Partagez :

En 2022, 28 policiers du Service de police de Saguenay ont effectué 23 transports de dons d’organe. C’est grâce aux familles des donneurs, aux personnels de la santé, mais également aux corps policiers bénévoles de l’Association canadienne des dons d’organes et de tissus (ACDO) de la province que 584 organes ont été transplantés l’année dernière.

« Une chose est sûre, c’est qu’à chaque fois que le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) a besoin de nos services, le Service de police de Saguenay a assez de bénévoles pour répondre à la demande », affirme le capitaine à la direction de la surveillance du territoire, Jérôme Paquet.

Au Québec, il y a 10 centres hospitaliers qui offrent différentes transplantations. Le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean n’en fait pas partie. L’établissement peut prélever les organes, mais pas les transplanter. Il est donc important d’agir rapidement lorsqu’un organe peut être donné.

« On est en assistance au CIUSSS. Quand le CIUSSS a un organe qui est prêt à être transplanté ou tout ce qui est en lien avec le don organe, il fait appel au Service de police de Saguenay pour avoir un véhicule et un policier pour effectuer le transport », explique le capitaine. Le véhicule est fourni par l’ACDO.

Dans la province, l’ACDO rassemble 11 services de police pour constituer son unité de transport. Ils travaillent en équipe pour offrir un service exemplaire. « Nous ce qu’on fait souvent, c’est qu’on se rend jusqu’à l’Étape dans la Réserve faunique des Laurentides et un autre véhicule, d’une autre organisation policière, va prendre le relais. Il y a aussi des transports par avion à partir de l’aéroport de Bagotville », relate le capitaine Paquet.

En date du 31 décembre 2022, 913 personnes attendaient une transplantation d’organe qui leur sauverait la vie à travers le Québec. La collaboration entre les services est l’une des clés qui permettent chaque année de sauver plusieurs vies. « On est en assistance à nos partenaires, il y a un gros travail fait par Transplant Québec, le CIUSSS et l’Association canadienne des dons d’organes. Nous on est un acteur dans la chaîne du transport des dons d’organes », rappelle le capitaine à la direction de la surveillance du territoire.

Partagez :
Avatar photo