dimanche , 18 avril 2021

Tournoi régional de curling des retraités | La 28e édition est lancée

La 28e édition du tournoi régional des retraités et préretraités organisé par le Club de curling Kénogami a pris son envol dimanche. L’événement qui regroupe 64 équipes de gens âgés de 50 ans et plus, a été victime de son succès et a dû refuser des participants.

 Alma, La Baie et Chicoutimi désiraient avoir plus de joueurs, mais il était impossible de faire un tournoi de plus grande envergure. «La logistique aurait été beaucoup trop compliquée et on aurait été obligé d’étendre le tournoi sur presque deux semaines. C’était donc impossible d’accepter tout le monde», explique le président du comité organisateur du tournoi, Gilles Deschênes. Sur le total des équipes, 34 seront de Kénogami.

M.Deschênes raconte qu’avec la hausse en popularité du curling, les gens s’améliorent, en jouant plus. Certains vont même jusqu’à suivre des cours, ce qui fait en sorte que le calibre est bien meilleur et que les participants sont de plus en plus compétitifs tout en gardant le plaisir de jouer. Les demi-finales auront lieu samedi matin le 10 février et la grande finale le samedi après-midi.

Les inscriptions augmentent grandement au Club de curling de Kénogami. Plusieurs nouveaux joueurs se sont ajoutés cette année. Contrairement aux années précédentes, une vague de jeunesse semble se former, alors que 35 jeunes font partie du groupe, une fierté pour Gilles Deschênes.

Le prochain tournoi aura lieu au mois de mars prochain alors que c’est l’arrondissement de La Baie qui sera l’hôte de l’évènement.

À propos de Simon Meloche

Originaire de Varennes situé sur la Rive-Sud de Montréal, Simon Meloche a quitté son nid familial pour s’installer à Jonquière avec un seul but en tête : travailler dans le monde du sport. Dès sa tendre enfance, Simon adorait décrire les matchs de hockey de son frère plus vieux et des Canadiens de Montréal. Âgé de 19 ans, le Varennois a joué au hockey dès le tout début de sa jeunesse à la position de gardien de but. Son côté compétitif développé durant son passage dans le hockey est toujours très présent chez lui. Il paraît timide à première vue, mais les gens se rendent rapidement compte de sa personnalité colorée et comique, lui qui adore faire rire son entourage. Après ATM, Simon tentera de réaliser son rêve qui est de percer dans le milieu sportif, mais une chose est certaine, c’est qu’il quittera Jonquière avec des milliers de bons souvenirs en tête et des rencontres inoubliables.

À voir aussi

Réunion

Tout simplement merci!

C’est avec le cœur gros, mais rempli de fierté et de sérénité que nous vous présentons aujourd’hui …