vendredi , 13 décembre 2019
Accueil / Sports & loisirs / LHSLF | L’évolution rapide d’un circuit
LHSLF

L'évolution rapide d'un circuit

La deuxième saison de l’histoire de la Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve a été entamée il y a deux semaines. Crédit photo: Mike Daud

Deux semaines après le début de sa deuxième saison, la Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve (LHSLF) continue son ascension pour devenir une destination de choix pour les hockeyeurs de la région.

Le fondateur de la LHSLF et directeur général du MGR Express de Jonquière, Bob Desjardins, se réjouit de voir l’envergure que la ligue a prise en vue de la campagne 2018-19. «Les gens étaient un peu sceptiques lors de la création d’une nouvelle ligue à savoir si ça allait marcher ou non, mais les joueurs se sont aperçus que c’était une ligue bien structurée avec du bon hockey», se réjouit-il.

Après le baptême de la ligue l’an dernier, qui a notamment fait jaser en raison de la bagarre entre joueurs et partisans dans les estrades lors d’un match opposant Jonquière à la Haute-Côte-Nord, les équipes ont ajusté le tir en vue de cette saison. « Peu importe la ligue, peu importe le sport, il y a toujours des ajustements à faire et on les a faits. Il y a des petites anicroches auxquelles on essaie de ne plus penser, mais nous avons corrigé le tir», assure Bob Desjardins.

La progression au sein de la ligue incite non seulement plusieurs anciens du Junior AA, mais aussi des anciens joueurs des rangs semi-professionnels et même junior majeur à poursuivre leur carrière de hockeyeur dans la LHSLF.

C’est le cas de Jérémy Vigneault-Bélanger, qui s’est joint au MGR Express après cinq saisons passées dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), notamment avec les Marquis de Jonquière. «La ligue régionale ici est une belle option pour moi parce que je peux jouer du hockey compétitif avec des anciens coéquipiers au hockey mineur tout en exerçant mon nouveau rôle d’entraîneur-chef au niveau bantam AAA relève dans la région. C’était donc un bon compromis pour moi cette année », mentionne l’athlète de 26 ans.

Ce sont des ajouts qui sont bien accueillis par Bob Desjardins au sein de son équipe, qui regroupe exclusivement des joueurs du Saguenay. « Ça permet à ces joueurs-là de revenir dans leur patelin, là où ils ont commencé à jouer au hockey », affirme-t-il.

 

Crédit photo: Mike Daud

 

 

 

À propos de Gabriel Duhamel

Cowansvillois d’origine, Gabriel habite maintenant au Saguenay depuis l’âge de 16 ans pour étudier le métier dans lequel il veut œuvrer depuis un très jeune âge : journaliste sportif. Sa passion sans limite pour l’écriture et les différentes ligues sportives a non seulement causé son départ du nid familial dès la fin du secondaire, mais a aussi facilité sa collaboration avec différents médias sportifs sur le Web et dans un hebdomadaire régional lors des dernières années. Puis, après un an comme gestionnaire des réseaux sociaux des Élites de Jonquière dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ), il s’occupe présentement des communications et assure la description des matchs de l’équipe. Malgré d’autres intérêts, notamment pour la politique, la culture et l’économie, c’est davantage en couvrant un match de hockey, de tennis, de football ou de tout autre sport que Gabriel se voit lors de sa future carrière.

À voir aussi

Saguenéens de Chicoutimi | Jean surpasse Groulx au chapitre des victoires

Les Saguenéens de Chicoutimi ont disposé des Olympiques de Gatineau par la marque de 5 …