Quand l’insouciance et le drame « se partagent la même saison »

179
0
Partagez :

D’enfers et d’enfants est disponible dans les librairies depuis le 4 octobre. (Photo : Enzo Trouillet)

L’enfance est une époque pleine de rire, de joie et d’insouciance. Du moins, c’est le cas la majorité du temps. Mais dans son dernier ouvrage sorti le 4 octobre, D’enfers et d’enfants, l’auteur chicoutimien Larry Tremblay présente cinq drames, cinq histoires où la jeunesse est synonyme de tristesse, de colère et de mort.

L’horreur de l’inceste, un enseignant paranoïaque, une question de genre détruisant une famille, un décès soudain et une famille dysfonctionnelle. Les portraits dressés par Larry Tremblay sont sombres, à l’image des écrits d’Arthur Rimbaud, dont l’auteur s’inspire. Que ce soit au sein d’un récit très court, d’une histoire plus longue, voire même de vers, l’auteur tente de répondre à une question choquante adressée sur la quatrième de couverture : « Pourquoi arrive-t-il qu’enfance et enfer se partagent la même saison ? »

L’enfance, pilier de construction de l’adulte

D’enfers et d’enfants semble mettre en exergue un constat affligeant : les malheurs des enfants viendraient des parents. Peut-être y a-t-il un lien avec l’actualité, dans notre monde où des manifestations contre les trans ont lieu et un drame comme celui de la fillette de Granby survient. 

Les questions de genre, la libération de la parole autour des agressions sexuelles ou encore l’écologie : de nombreux thèmes importants aux yeux de la nouvelle génération intègrent les intrigues de Larry Tremblay. Ces « problématiques contemporaines » sont mises en place au sein des nouvelles de manière à toucher profondément le lecteur, mais aussi dans le but de le faire réfléchir à l’impact qu’elles ont sur les enfants.

Des nouvelles sombres et choquantes

D’enfers et d’enfants est un récit troublant poussant à la réflexion sur la jeunesse et ses tourments. Gare à vos émotions si vous osez plonger dans les univers sombres de ces nouvelles. Le choc, l’horreur et la tristesse présents dans l’ouvrage ne sont pas faits pour tout le monde. Mais pour les courageux lecteurs, c’est une nouvelle vision du monde de l’enfant qui s’ouvrira à vous. au travers d’un livre marquant et bien écrit.

Partagez :