mardi , 25 juin 2019
Accueil / Arts & culture / Festival de l’année | La Noce reconnue par le GAMIQ
Festival de l'année

La Noce reconnue par le GAMIQ

Les chanteuses et musiciennes du groupe Random Recipe en spectacle, lors de la Noce de coton l’été dernier. Photos: LePetitRusse (Marc-Étienne Mongrain)

 

Le festival La Noce a reçu le prix du Festival de l’année par le Gala alternatif de la musique indépendante du Québec (GAMIQ), le 25 novembre. «Ça fait du bien de recevoir un beau prix après seulement deux ans d’existence, nous sommes fiers de cette reconnaissance», exprime le responsable de la promotion de la Noce, Jean-Cimon Tellier.

Le GAMIQ a rendu hommage aux artistes et aux événements musicaux qui sortent du cadre conventionnel. La Noce est un festival de musique au Saguenay, qui se déroule principalement à la zone portuaire de Chicoutimi. La première année, en 2017, environ 2 000 personnes se sont déplacées pour apprécier la musique au style prononcé. Cet été, lors de la Noce de coton, ce sont 10 000 festivaliers qui ont acheté leur laissez-passer sur l’un des sites.

Le chanteur du groupe les Hôtesses d’Hilaire, dans la foule à la zone portuaire de Chicoutimi.

«On essaie de toujours pousser un peu plus loin le bouchon, de trouver des idées originales, soutient M. Tellier. En réunion, on dit toutes nos idées les plus folles et c’est souvent celles-là qu’on garde.» Le noyau du festival est une équipe d’une dizaine de personnes, qui sont majoritairement saguenéennes, dont l’auteur-compositeur-interprète Philippe Brach. S’ajoute à eux une centaine de bénévoles lors de l’événement.

La Noce était en compétition avec le Festival de musique émergente de Rouyn-Noranda, La journée folk de Joliette, Les nuits psychédéliques de Québec à Québec et le Shazam Fest d’Ayers Cliff.

Le musicien Louis-Jean Cormier et son groupe Karkwa ont livré une performance envoûtante pour clore la Noce, l’an dernier.

Selon M. Tellier, toutes ces organisations sont assez similaires, leur objectif étant de mettre de l’action dans leur patelin d’origine, en créant des événements musicaux rassembleurs. La Noce a été créée pour amener une musique plus jeune et actuelle au Saguenay. Pour M. Tellier, le succès du festival s’explique par sa folie heureuse, une direction artistique recherchée, la décoration originale et les mariages, activité emblème du festival.

Pour l’an prochain, les organisateurs promettent une Noce de cuir. L’ensemble de l’événement tournera autour de cette thématique. La programmation sortira au début de l’été.

À propos de Michelle Nadeau

Fonceuse, la Saguenéenne Michelle Nadeau n’hésite pas à s’embarquer dans les projets stimulants qui se présentent à elle. La jeune femme est passionnée de culture, de plein air, d’alimentation et d’environnement. Ses expériences comme guide de via ferrata ou animatrice pour le programme Explore lui ont permis de développer son expression orale et son aisance devant un public. Elle amorce un retour à l’école en force après un voyage de cinq mois en Amérique du Sud. Les échanges interculturels ainsi que l’apprentissage d’une troisième langue étaient au cœur de cette expérience. Michelle adore apprendre chaque jour sur les gens qui l’entourent et leur réalité. Après cette troisième année d’ATM, elle envisage de poursuivre des études à l’université et de continuer à voyager. Côté loisirs, elle s’adonne à la pratique d’escalade sur roche, au volley-ball, à la course, à la planche à neige… tant qu’il y a de l’action !

À voir aussi

Aller-Retour Country se renouvelle

Le tournage de la populaire émission Aller-Retour Country migre vers la Pulperie de Chicoutimi pour …