Hôpital de Jonquière | L’urgence sera modernisée

208
0
Partagez :

Le projet de réorganisation et d’agrandissement de l’urgence de l’hôpital de Jonquière, fréquentée par 27 000 patients par an, franchit une étape, alors que le nouveau gouvernement caquiste autorise le début de l’étude des coûts et des besoins.

«L’élaboration du programme fonctionnel et technique (PFT) permettra de déterminer la nature des travaux à entreprendre de même que les coûts à prévoir. C’est une étape très importante qui ouvre la voie à la planification», a annoncé lundi après-midi la ministre de la Santé, Danielle McCann, en visite pour la première fois dans la région depuis son entrée en fonction. «Comme dans d’autres régions du Québec, il y a une augmentation du vieillissement démographique et des besoins particuliers en santé», a-t-elle poursuivi.

Julie Labbé (PDG du CIUSS Saguenay-Lac-Saint-Jean), Mélodie Pednault (médecin d’urgence), Danielle McCann (ministre de la Santé), Andrée Laforest (ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et députée de Chicoutimi) et Sylvain Gaudreault (député de Jonquière)

 

Les rénovations permettront d’améliorer la confidentialité et la sécurité des patients ainsi que du personnel, l’espace de travail des professionnels de la santé, le respect des normes et la prévention des infections.

De manière plus concrète, entre autres, les rideaux qui séparent actuellement les patients seront remplacés pour mieux les isoler et une salle de réanimation supplémentaire sera ajoutée.

«Il est devenu nécessaire de faire face à cette réalité, on va adapter les services de santé, non seulement aux besoins actuels, mais aussi à ceux du futur, il faut les anticiper», a déclaré Danielle McCann.

La médecin d’urgence Mélodie Pednault est confiante que les rénovations permettront de diminuer le temps d’attente et d’assurer une meilleure coordination des soins. De surcroît, elle prédit une augmentation de l’efficacité et de la fluidité dans le réseau de la santé et de services sociaux. «[…] L’annonce d’aujourd’hui se traduit en un projet porteur pour l’avenir», a-t-elle ajouté.  

Le député du Parti québécois dans Jonquière, Sylvain Gaudreault, demandait des changements depuis 2013. Pour lui, un autre projet qu’il faut continuer de mettre de l’avant est la reconnaissance de Jonquière Médic.

Problème des ambulances

Dans un autre ordre d’idées, des travaux sont à prévoir dans un délai rapproché pour permettre aux nouvelles ambulances qui arrivent la semaine prochaine de pénétrer dans le garage. Rappelons que ces dernières sont trop hautes pour entrer dans les portes de garage actuellement.

«On va devoir faire certains aménagements pour faire tomber un muret et il va y avoir sûrement un abri pour s’assurer que nos patients soient en sécurité et soient couverts aussi. C’est l’hiver», a expliqué Julie Labbé, PDG du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS).

 

Partagez :