Accueil / Sports & loisirs / Tournoi pee-wee de Québec | Les Sags 4 joueront un match international
Tournoi pee-wee de Québec

Les Sags 4 joueront un match international

Les Sags 4, qui ont récemment gagné le tournoi pee-wee de Jonquière, tenteront de remporter un deuxième titre consécutif, cette fois à Québec.

L’équipe pee-wee BB des Sags 4 s’offrira un match international au deuxième tour de la 60e édition du Tournoi international pee-wee de Québec dans la catégorie Inter-B. Les Sags affronteront, alors, le Ice Dome de Mexico ou encore le Hockey Punks Academy de la Lituanie.

L’opposant des jeunes saguenéens sera décidé en fonction des résultats des matchs au premier tour. Il s’agira d’un premier rendez-vous des jeunes saguenéens face à une équipe provenant d’un autre pays. Selon l’entraîneur-chef Charles Tremblay, «les jeunes sont très enjoués et enthousiastes d’affronter des équipes de l’extérieur. On ne sait pas trop à quoi on doit s’attendre, mais dans le passé, ce sont des équipes qui n’ont pas vraiment gagné souvent le tournoi. Mais on ne sait jamais, tout peut changer rapidement sur une patinoire.»

Pour l’entraineur-chef de la formation des jeunes provenant des secteurs de Chicoutimi, La Baie, Falardeau et SaintHonoré, Charles Tremblay, son équipe ne sera pas là pour jouer les figurants. «Si je me fie aux équipes qui sont présentes, nous avons de bonnes chances de l’emporter. Il y a, par contre, d’excellentes équipes.»

Jouer au prestigieux tournoi de Québec vient habituellement avec une bonne pression supplémentaire pour des jeunes de 11 et 12 ans. De la pression, les Sags 4 en ont eu beaucoup avec leurs deux précédents tournois, notamment celui de Jonquière remporté dans un Palais des Sports presque plein. «Quand les jeunes sont sortis des vestiaires, ils ont fait un saut. […] Depuis le début de l’année, notre équipe performe mieux lorsque la pression est au rendez-vous.»

Notons que les champions en titre de la catégorie pee-wee AAA, les Espoirs de Saguenay, ne participeront pas cette année en raison du non-renouvellement de l’entente entre le tournoi et la Ligue de hockey junior majeur du Québec, qui garantissait une place automatique à chacune des équipes pee-wee des régions de la LHJMQ.

À propos de Jasmin Blanchette

Épuisé de se disputer au Collège de Lévis avec ses enseignants et amis à propos de la politique, le jeune Jasmin Blanchette vient chercher un asile de paix à Jonquière avec l'objectif d'en repartir journaliste. il ne s'est jamais gêné pour exprimer sa façon de penser à qui veut l'entendre (et même à ceux qui ne le veulent pas). Natif du joyeux village de Saint-Charles-de-Bellechasse, il possède un certain bagage professionnel à son actif, lui qui a travaillé comme journaliste et animateur à la station régionale Passion Fm lors des deux dernières périodes estivales. Passionné de sports et de politique, le jeune Blanchette caresse toujours le rêve de revoir ses Amours jouer un match de baseball sur l'île de Montréal, eux qui lui ont fait vivre sa première peine d'amour lors de leur départ en 2004. Si jamais vous le cherchez, vous pouvez être certains de l'entendre être arrogant envers ses adversaires sur un court de basketball ou sur un terrain de balle en été, ou bien encore sur la patinoire de son quartier en hiver.

À voir aussi

Dernier coup de pédale pour les Gazelles

  Le club de vélo Les Gazelles de Laterrière a roulé pour une dernière année …