dimanche , 22 septembre 2019
Accueil / Actualités / Beaucoup de touristes, peu de travailleurs

Beaucoup de touristes, peu de travailleurs

L'Hôtel du Jardin vu de l'extérieur
L’Hôtel du Jardin de Saint-Félicien accueille énormément de touristes qui se rendent au Zoo sauvage.
Crédit photo: Natacha Lavoie

Alors que les touristes sont nombreux à découvrir la région, les entreprises touristiques ont certaines difficultés à dénicher du personnel supplémentaire lors de la saison estivale.

Les attraits touristiques et les lieux d’hébergement sont en constante recherche de main-d’œuvre pour pourvoir les différents postes. La situation n’épargne pas l’Hôtel du Jardin de Saint-Félicien. «Considérant le Cégep de Saint-Félicien, j’ai l’impression qu’on a une plus grande possibilité de main-d’œuvre, mais on est tout le temps en recherche d’employés, nous ne sommes pas épargnés par la pénurie», explique la directrice des ventes, Lili Fournier.

Malgré le problème, la directrice des ventes n’est pas inquiète et tente plutôt de trouver des solutions. «On parle souvent négativement de la pénurie de main-d’œuvre, mais que c’est une occasion de se virer de bord et de rendre nos emplois plus attrayants.»

Une publication demandant du personnel pour presque tous les secteurs de l’établissement hôtelier était visible sur Facebook le 25 avril dernier. Dans les postes à combler, on mentionne entre autres les préposés aux chambres, les aides-cuisiniers et les réceptionnistes. Comme cet hôtel est près du Zoo sauvage de Saint-Félicien, il est achalandé tout l’été. «C’est notre moteur économique estival, mentionne Lili Fournier. C’est un produit d’une qualité exceptionnelle, les gens sont toujours impressionnés de voir à quel point les employés qui y travaillent sont professionnels et ça nous apporte beaucoup l’été.»

Puisque les emplois offerts dans le domaine de l’hôtellerie nécessitent une certaine condition physique, il est important de maintenir le nombre d’employés nécessaire pour exercer les tâches demandées. «Ce sont des emplois qui ne sont pas assis devant un bureau, donc ils doivent avoir une bonne forme physique et une bonne santé», mentionne la directrice des ventes.

Plusieurs employés du Zoo Sauvage de Saint-Félicien sont des étudiants. L’établissement embauche un grand nombre de jeunes pour l’été et les disperse dans les différents secteurs pour combler les besoins en personnel.

La haute saison au Québec débute le 24 juin et se termine aux alentours de la fête du Travail, le 1er septembre. Au Canada, l’industrie du tourisme fait travailler 1,7 million de personnes, selon RH Tourisme Canada.

À propos de Mariane Guay

Mariane est une étudiante originaire de Saint-Félicien au Lac-Saint-Jean. Elle est d’ailleurs très attachée à sa région et à sa famille et échappe parfois un «lala ou un à cause». Tout comme l’athlète du même nom, Mariane a passé une très grande partie de sa courte vie à pratiquer le patinage de vitesse. Cette passion pour les sports s’est élargie au cours des années jusqu’à écouter religieusement chaque partie de hockey et de tennis sur le Réseau des sports. Elle compte poursuivre ses études à l’université après avoir obtenu son diplôme collégial.

À voir aussi

Des bornes historiques à Arvida

Une vingtaine de panneaux historiques ont été installés dans le secteur Arvida. Ces inscriptions, placées …