vendredi , 27 novembre 2020
Accueil / Actualités / Des comportements inquiétants selon un expert

Des comportements inquiétants selon un expert

Lavage_mains

Le professeur en génétique à l’UQAC Simon Girard se dit déçu du fait que près de 40 % des gens ne se lavent pas les mains aux entrées de Place du Royaume. Selon lui, l’établissement et la population pourraient, et devraient, en faire plus.

 « Ce 40 %, il me semble élevé, un peu décevant d’ailleurs », a-t-il affirmé d’entrée de jeu. Selon lui, il serait grandement préférable que ces gens réticents à se laver les mains le fasse, car ce facteur peut être une cause directe de la montée en flèche des cas dans la région dernièrement. « Il faut comprendre que, même si tout le monde se lavait toujours les mains, il y aurait quand même des cas. Malgré tout, il serait avantageux que tout le monde respecte cette consigne pour au moins limiter le nombre de contagions par les surfaces », explique le professeur. Il précise que le lavage de mains, tout comme le port du masque et la distanciation, sont de petits changements qui peuvent avoir de gros impacts.

M. Girard ne croit toutefois pas que toutes les personnes qui omettaient de se désinfecter les mains le faisait de façon intentionnelle. « On est tellement souvent en train de le faire que c’est un automatisme et parfois on l’oublie », soutient-il. Par contre, les nombreuses pancartes et le fait que les distributeurs soient la première chose devant la porte viennent remettre en question l’excuse de l’oubli.

Relâchement?

Le nombre important de personnes refusant, ou oubliant, de se laver les mains est un signe de relâchement de la population régionale face à la COVID-19 selon Simon Girard. Il est d’avis que le niveau d’infection, qu’il qualifie d’inquiétant au Saguenay — Lac — Saint — Jean, est une conséquence de collectif.

Le paradoxe qui survient par contre est que, en n’écoutant plus les consignes en place, les dissidents font plonger le Québec dans un confinement de plus en plus intense. Il s’agit d’une situation que tout le monde souhaite éviter selon Simon Girard. « Il faut que tout le monde y mette du sien, sinon on se dirige directement vers un confinement sévère comme on voit en Europe, ce qui est quelque chose que personne au Québec ne veut vivre », explique-t-il.

Un peu plus

Ce qui pourrait aider selon M. Girard, c’est que les lieux publics comme Place du Royaume demandent à un employé de se poster aux portes pour obliger les gens à se désinfecter les mains. « Il faut que les magasins et les centres commerciaux nous aident à les garder ouverts aussi », argumente le professeur. Il rappelle que tous doivent travailler ensemble pour garder l’économie ouverte et que tout le monde doit s’aider dans ce processus.

De son côté, le CIUSSS du Saguenay — Lac — Saint — Jean a refusé de commenter nos résultats.

 

À propos de Anthony Ouellet

Anthony Ouellet
Tout droit sorti du froid nordique de Chibougamau, Anthony Ouellet a rapidement trouvé sa place au Cégep de Jonquière. Rigolo à temps perdu, le jeune homme combine son amour pour l’écriture et sa passion pour l’actualité en tout genre pour livrer des textes de qualité aux lecteurs qu’il chérit tant. Bien qu’il se passionne pour la majorité des sujets, son emploi de rêve est de remplacer le bon vieux Jean-René Dufort à la barre d’Infoman. Sinon, journaliste parlementaire, sportif ou d’enquête feraient amplement l’affaire du jeune homme. En additionnant son humour sarcastique à son éthique de travail hors du commun, Anthony ravivera la joie de vivre dans tous les studios, salles de nouvelles et salles de rédaction qu’il visitera. Au volant de sa rutilante Honda Accord 2005, aucune couverture ne lui échappe. Planteur d’arbres dans ses temps libres, il a su perfectionner son art journalistique au journal la Sentinelle l’été dernier, le rendant ainsi un véritable artisan de l’information.

À voir aussi

Un coup d’éclat et un cri du cœur de la part des enseignants

En négociations d’une nouvelle convention collective depuis onze mois, les membres du Syndicat de l’enseignement De La …