jeudi , 23 septembre 2021

Saison des petits fruits : les producteurs sont confiants

Le Québec bat des records de chaleur depuis le début du mois d’avril, ce qui peut nuire à plusieurs secteurs agricoles. Ce ne sera pas le cas des producteurs de petits fruits du Saguenay–Lac-Saint-Jean, qui s’attendent à un été 2021 prometteur.

L’hiver doux et le printemps hâtif ne compromettront pas la pousse des fraises, des framboises et des bleuets. Au contraire, ils permettrons de devancer le début des récoltes, selon la copropriétaire de la Ferme Almas Simard et Murielle Beaulieu. En effet, madame Beaulieu estime que le dégel du sol et les températures clémentes aideront les petits fruits à mûrir. De plus, la saison hivernale n’a pas été très rigoureuse et la neige n’a pas abimé les plants.

Risque de gel

En revanche, la propriétaire de Miel en Bleuets, Louise Martel, craint les écarts de température qui peuvent détruire ses pousses. Cette année, les fleurs des bleuets vont éclore au début mai, au lieu du mois de juin. Il y a donc un risque de perte de production si les températures chutent en dessous de -1,7 degré Celsius, le point de congélation des fruits bleus, une fois l’éclosion des fleurs débutée. « On est aux dépens de la température, s’inquiète Louise Martel. Plus la saison est tardive mieux c’est, puisqu’on évite les gels ».

Les temps chauds peuvent être bénéfiques pour les fruits, tout dépend du moment où ils surviennent. « L’an dernier, il a fait extrêmement chaud et beau pendant les trois semaines de pollinisation, se réjouit Louise Martel. Les abeilles ont aidé à la poussée et nous avons eu un rendement exceptionnel ! »

Contrairement à la majorité des entreprises de la région, la COVID-19 n’affecte pas les producteurs de petits fruits. Au contraire, depuis le début de la pandémie, la ferme De Miel en Bleuets a augmenté ses ventes de 28 %. Ses plants de bleuets pour l’été 2021 sont déjà tous achetés et seront expédiés dans 26 pays du monde.

À propos de Roxanne Tremblay

À voir aussi

Fondation Hebdos Québec: 2250 $ remis à des finissants en journalisme

La Fondation Hebdos Québec a remis 2250 $ en bourses à des finissants en journalisme …