ERD | Gilles Tremblay veut changer les choses

186
0
Partagez :

Pour la chef de l’Équipe du renouveau démocratique (ERD), Josée Néron, savoir répondre aux besoins des candidats est primordial. C’est pourquoi elle a choisi de présenter comme bénévole le directeur-organisateur de campagne (DOC), Gilles Tremblay. 

M. Tremblay offre de son temps depuis 2013 au sein de l’ERD. Gestionnaire d’entretien chez Rio Tinto, l’homme doit conjuguer travail et bénévolat.

«Oh ça oui il faut gérer notre temps! J’ai joué trois parties de golf au lieu de 27 cette saison. Tout est une question de choix, avoue le passionné de politique. Je reçois aussi beaucoup de support de ma conjointe.»Ce dernier était vice-président de l’ERD avant de démissionner cette année pour le poste de DOC.

Un travail à plusieurs volets

Son travail consiste en l’utili-sation d’un logiciel de pointage. Le bénévole entre des données récoltées par les candidats qui effectuent du porte-à-porte. Il répond également aux besoins des candidats et élabore la logis-tique de campagne. Lui-même peut compter sur des mentors.

M. Tremblay s’implique dans le milieu politique depuis 1976. «De trois à quatre heures par jour durant quatre jours ou plus par semaine, ça demande de la rigueur, raconte le père de famille. Nous avons la chance de changer ce qui nous entoure, si nous ne mettons pas du nôtre, la société restera la même.»

«Une campagne pour les élec-tions prend beaucoup de temps, alors plus le nombre de bénévoles est élevé, plus nous avançons», renchérit Josée Néron.

Partagez :