SAQ | Les employés de la région en grève jusqu’à lundi.

258
0
Partagez :

Les 140 employés syndiqués de la SAQ dans la région sont en grève jusqu’à la réouverture des succursales lundi.

Les 5500 membres du Syndicat des employés de magasins et de bureaux de la Société des alcools du Québec (SAQ) sont en grève jusqu’à la réouverture des succursales lundi matin.

Jeudi, de nombreux clients se sont présentés dans les succursales pour faire des provisions en vue de la grève. D’une durée de trois jours, les 140 employés syndiqués de toutes les succursales de la région sont en grève. Ils demandent à l’employeur de faire sa part dans la négociation.

«Le syndicat demande à la direction de faire son bout de chemin dans les négociations, notamment sur l’enjeu salarial», lance la déléguée régionale du Syndicat des employés de magasins et de bureaux de la SAQ (SEMB-SAQ), Caroline Quessy.

Le président du Conseil central des syndicats nationaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean (CSN), Engelbert Cottenoir, visitera les lignes de piquetage au cours des trois prochains jours. M. Cottenoir espère que les négociations aboutiront rapidement, pour le bien des employés.

«On ne veut pas appauvrir nos membres. Je suis confiant qu’il y ait une assemblée générale au cours des prochains jours», mentionne M. Cottenoir.

Mobilisation

Près d’une dizaine d’employés de Postes Canada ont participé vendredi à la ligne de piquetage devant la succursale de la SAQ Dépôt du boulevard Talbot à Chicoutimi. Leur présence n’est pas passée inaperçue. «La présence de quelques employés de Postes Canada est importante pour nous et cela nous fait chaud au cœur qu’ils se mobilisent avec nous aujourd’hui dans nos négociations», souligne Mme. Quessy.

La convention collective des employés de la SAQ est échue depuis le 31 mars 2017. Les négociations avec la partie patronale durent depuis plusieurs mois. Rappelons que le 28 septembre dernier, les employés ont voté à 96 % pour la tenue de 18 journées de grève qui pourront utilisées lors de moment jugé opportun par le syndicat.

Partagez :