Selon le directeur général d’Ubisoft | Un vent de jeunesse souffle sur l’entrepreneuriat dans la région

177
0
Partagez :

Le directeur général d’Ubisoft, Jimmy Boulianne, voit un vent de jeunesse dans le domaine entrepreneurial dans la région. C’est ce qu’il a affirmé en marge d’une conférence sur l’entrepreneuriat donné à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) mercredi.

«Avec la venue d’Ubisoft au Saguenay–Lac-Saint-Jean, il y a plusieurs nouveaux joueurs dans le domaine. La porte est ouverte pour beaucoup de personnes et ça occasionne de nouveaux postes», a affirmé Jimmy Boulianne.

La pénurie de main-d’œuvre dont le Québec souffre présentement n’affecte pas du tout l’entrepreneuriat. Selon la responsable des communications du Centre d’entrepreneuriat et d’essaimage (CEE) de l’UQAC, Isabelle Maltais, c’est tout le contraire qui se passe en ce moment dans le domaine au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

«Malgré la tendance économique qui veut  que le marché soit beaucoup aux employés, ici on ne manque pas de travail avec les idées et projets mis en place par les étudiants», a mentionné cette dernière.

Plus de facilité grâce aux médias sociaux

L’accessibilité à de l’information et du contenu de qualité permet à plusieurs étudiants de se lancer plus facilement en affaires. Les médias sociaux ont démarré ce mouvement dont les nouveaux entrepreneurs ne pourraient se passer.

«Avant, c’était beaucoup plus difficile de trouver du financement et d’avoir un bon départ. Maintenant avec Internet, tout le monde a accès à ce genre d’outils et d’informations donc plusieurs peuvent se lancer en affaires et en profiter», a mentionné Jimmy Boulianne.

Cependant, l’accessibilité et les informations qui sont offertes à tout le monde augmentent aussi la compétition dans le milieu. Il est donc plus difficile de se démarquer et de réussir en affaires.

«C’est plus facile de te faire connaitre, mais il faut avoir les meilleures idées pour percer. C’est pareil partout, mais particulièrement pour les entrepreneurs qui doivent toujours innover pour sortir du lot», a ajouté Jimmy Boulianne.

Pour le 30e anniversaire du CEE, plusieurs conférenciers et dirigeants du milieu des affaires seront en visite à l’UQAC dans les prochaines semaines.

Partagez :