mercredi , 5 octobre 2022

Manoir Chambordais | Un projet de 6,2M$ enfin terminé

Les appartements sont tous munis de balcons ayant une vue sur la municipalité de Chambord.

Le Manoir Chambordais, un projet d’appartements pour ainés de 6,2M$, a ouvert ses portes à la population dimanche. Après sept ans d’efforts pour mettre le dossier en branle et une année de construction, ses premiers habitants commenceront à s’installer dès cette semaine.

Myriam Tremblay | myriam.tremblay25@hotmail.com

La présidente du conseil d’administration du Manoir Chambordais, Danielle Laroche, est heureuse du dénouement du projet. «On est fier de dévoiler notre travail aux gens parce que ça a été un dossier controversé au départ. On estime qu’il y a eu de la désinformation dans les débuts et il a fallu travailler fort pour montrer la vérité à la population.» La nouvelle résidence publique a en effet été construite à deux pas d’une résidence privée. Cela avait occasionné la grogne du propriétaire de la résidence Lamy, Patrick Ménard-Genest.

En mars 2018, un référendum a eu lieu pour savoir si le règlement d’emprunt servant au financement du projet était accepté par les citoyens de Chambord. Les redevances de la centrale hydroélectrique de Val-Jalbert, un montant versé par la municipalité ainsi qu’une subvention du gouvernement provincial ont financé le Manoir Chambordais. De plus, le bâtiment sera exempté de taxes pour les 35 prochaines années.

Laveuse, sécheuse, câble et des boutons d’urgence font partie des commodités offertes aux résidents.

Vingt des 25 appartements de la résidence, située à Chambord, sont déjà réservés. Le Manoir Chambordais compte un loft, dix-huit 3 1/2 et six 4 1/2. Les futurs habitants auront accès à un service de sécurité, à une cafétéria, à des stationnements ainsi qu’à des espaces de rangement. L’équipe du Manoir Chambordais comprendra deux cuisinières, des préposés aux bénéficiaires ainsi qu’un préposé à l’entretien ménager.

Un espace pour une coiffeuse est disponible au besoin.

«Les gens trouvent cela formidable. Ils disent que c’est beau et que l’aménagement des appartements est bien pensé. En effet, il y a beaucoup de commodités dans les appartements», explique Danielle Laroche. La population était curieuse de venir visiter le bâtiment. Jeunes et moins jeunes ont répondu à l’appel. Le maire de Chambord, Luc Chiasson, est lui aussi heureux du résultat. «Ça va apporter un plus à la population de Chambord. Le but avec ce projet-là est de garder nos personnes âgées dans la municipalité et c’est mission accomplie», conclut-il.

À propos de Myriam Tremblay

Myriam Tremblay est native de Chambord au Lac-Saint-Jean. Du haut de ses 19 ans, elle est philosophe à temps partiel et étudiante en journalisme à temps plein. Elle fait preuve d'un grand esprit critique et elle possède un bon sens de l'observation. Passionnée de musique, Myriam apprécie gratter les cordes de sa guitares ou celles de son ukulélé. Amatrice de grands espaces, elle adore explorer la faune et la flore.

À voir aussi

Défaite d’Émile Simard à Dubuc : un regard vers l’avenir

Malgré la défaite, le candidat du Parti québécois dans Dubuc Émile Simard a gardé le …