62 500$ pour l’immigration à Saguenay

284
0
Partagez :
À gauche, en plein discours, la conseillère et la présidente de la commission, Brigitte Bergeron. Un peu plus à droite le ministre Simon Jolin-Barrette, la ministre Andrée Laforest et la mairesse de Saguenay, Josée Néron.
À gauche, en plein discours, la conseillère et la présidente de la commission, Brigitte Bergeron. Un peu plus à droite le ministre Simon Jolin-Barrette, la ministre Andrée Laforest et la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

Le ministre Simon Jolin-Barrette et la mairesse Josée Néron étaient accompagnés de la ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest et la conseillère et présidente de la commission des services communautaires, de la vie de quartier et du développement social, Brigitte Bergeron.

Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec débourse 62 500 $ pour le Plan d’action en matière d’accueil, d’intégration et d’établissement durable des personnes immigrantes de la Ville de Saguenay.

«J’envisage très positivement que la Ville s’implique, lance un plan d’action et par la suite, si elle a besoin d’un coup de main, le gouvernement sera présent», affirme le ministre Simon Jolin-Barrette. Il a fait l’annonce de la subvention en personne jeudi après-midi, dans l’arrondissement Chicoutimi.

En 2012, la Ville de Saguenay s’est dotée d’une politique d’immigration, mais elle était difficilement applicable vu l’absence d’un plan d’action concret. «Tout le monde travaillait dans le même sens, mais il fallait avoir un acteur central qui permet de coordonner les services des différents organismes pour éviter les dédoublements», ajoute la mairesse de Saguenay Josée Néron.

Le plan d’action que la ville dépose regroupe 73 actions. On compte parmi elles : créer une page pour les nouveaux arrivants sur le site de la ville, coordonner la réalisation d’un guide des services pour les personnes immigrantes et maintenir un agent d’immigration au sein de l’administration municipale.

Depuis maintenant un an, la Ville a engagé une agente en projet d’immigration elle-même issue de l’immigration. Elle a d’ailleurs grandement participé à l’élaboration du plan d’action. «La création du plan s’est étalée d’août 2018 à février 2019. Nous avons rencontré 51 organisations. Des entreprises, des commissions scolaires et des associations d’immigrants, pour connaître les besoins du milieu», décrit l’agente de projet d’immigration à la Ville de Saguenay, Nayeth Foglia.

À droite, la mairesse Josée Néron entrain d'expliquer son propos. À droite le ministre qui l'écoute avec considération.

Le Conseil municipal a adopté le plan en avril. Ils attendait l’annonce d’aujourd’hui pour commencer à l’appliquer. Photo: Félix Bouffard

Lors de sa visite, le ministre en a aussi profité pour annoncer l’ouverture de deux nouveaux points de services en immigration à Saguenay dans les actuels centres de Service Québec. Ils seront situé sur le boulevard Harvey à Jonquière et sur la rue du Riverin à Chicoutimi. Ces centres qui s’ajoutent à ceux de Roberval et de Chicoutimi sur la rue des Oblats. «Les agents d’aide à l’immigration qu’on ajoute vont justement travailler en collaboration avec la Ville de Saguenay, mais aussi avec les services communautaires de la région», complète M. Jolin Barrette.

Selon les élus de Saguenay qui étaient présents pour l’annonce, une structure d’accueil sera déjà mise en place durant les prochaines semaines pour les personnes immigrantes au Saguenay.

Partagez :