Philippe Gagnon défait dans Jonquière | «Je suis fier de ma campagne»

223
0
Partagez :

Le candidat conservateur Philippe Gagnon est bien heureux de la campagne qu’il a menée même s’il a terminé troisième dans la circonscription de Jonquière aux élections fédérales avec 20% des voix. C’est Mario Simard du Bloc québécois qui a remporté ce comté par plus de 5000 votes devant la députée sortante du NPD Karine Trudel.

Les Jonquiérois sont entre de bonnes mains avec Mario Simard, selon Philippe Gagnon. Photo : Élie Duquet

«La vie en politique, c’est extraordinaire. J’ai senti que j’étais bien là-dedans et j’ai vraiment fait de belles rencontres avec les citoyens», souligne M. Gagnon avec une larme à l’œil. «Je suis fier de la campagne qu’on a menée, 207 jours plus tard. On a été voir les gens, on a gagné leur vote, poignée de main par poignée de main»,

Quatre grandes valeurs ont résumé la campagne du natif de la région : «Le travail qu’on a fait s’est vu dans chaque poignée de main, chaque regard et c’est ce qui compte le plus pour moi. Aussi, le plaisir que j’ai eu pendant ces mois, la proximité qu’on a réussi à créer avec les milliers de gens à rencontrer et le respect entre mes adversaires et moi-même.»

Gagnon a remercié son père, sa conjointe, sa fille et ses amis qui l’ont appuyé sans relâche pendant sa toute première campagne. Il a félicité tous les candidats dans Jonquière et plus spécialement le vainqueur, M. Simard, et le qualifie d’ailleurs de «chictype». Il croit que les Jonquiérois sont entre de bonnes mains avec lui.

L’ex médaillé paralympique faisait ses premiers pas en politique et il a apprécié son expérience. «Je vais toujours garder la porte ouverte, car j’ai adoré ça! Je veux bâtir une meilleure société, une belle communauté pour Saguenay même si on ne nous a pas choisis.»

Le Parti conservateur du Canada a gagné 23 sièges comparativement aux élections de 2015 pour atteindre 122 sièges et il formera l’opposition officielle au gouvernement libéral minoritaire.

Partagez :