Serge Simard veut construire une nouvelle usine d’aluminium dans la région

210
0
Partagez :

Serge Simard souhaite que le Saguenay-Lac-Saint-Jean reprenne sa place de principal producteur d’aluminium en Amérique du Nord et principal producteur d’aluminium « vert » mondialement. Il affirme que cela serait possible grâce à la construction d’une aluminerie à Grande-Anse.

Pour y parvenir, il a proposé un plan de construction lors d’une conférence de presse à CoupeSag le 30 septembre. Le candidat à la mairie de Saguenay a proposé la construction d’une aluminerie indépendante à Grande-Anse. Il croit que ce projet réunirait la Ville de Saguenay, le gouvernement du Québec et d’autres producteurs ou partenaire. De plus, l’usine produirait 450 000 tonnes d’aluminium par an ce qui est équivalent à la production de l’usine d’Arvida présentement.

Il y aurait environ 850 travailleurs et l’usine utiliserait les 550 mille watts qui seraient disponibles pour le projet. « C’est ma priorité », affirme l’ex-député de l’Assemblée nationale du Québec puisqu’il ajoute que la création de ce plan viendrait combler une partie des pertes d’emplois dans l’industrie de l’aluminium. Un des éléments importants d’après M. Simard est le fait que l’aluminerie ne produirait pas d’émissions de carbone grâce à la technologie ELYSIS.

Serge Simard précise que c’est maintenant qu’il faut faire ce projet. La région à le savoir-faire en métallurgie et la demande de l’aluminium ne fait qu’augmenter. « Il faut que la région prenne l’opportunité qui se présente », insiste-il.  Il croit aussi que cela aiderait la région, puisqu’elle ne serait plus dépendante d’une seule entreprise dans le domaine de l’aluminium. C’est pour cette raison que pour la réalisation des plans, « tout le monde doit soutenir le projet car c’est ensemble qu’on va reprendre le développement de notre région en main », explique-t-il.

(Gabriel Latulippe) Serge Simard croit que c’est le moment ou jamais de construire une nouvelle usine d’aluminium.

Partagez :