Retour en force de La soirée crampée

189
0
Partagez :

Après une absence de plusieurs mois, La soirée crampée, organisée par Alec Charbonneau du Cégep de Jonquière, a fait son grand retour dimanche, à la salle Polyvalente du Cégep de Jonquière, et ce fut réussi.

Alec Charbonneau animait sa première soirée crampée.

C’est devant près d’une centaine de personnes que la première édition de l’année 2019-2020 de cette soirée d’humour amateur s’est déroulée au grand plaisir de tous. Au total, ce sont huit humoristes qui se sont succédé sur la scène afin de présenter des prestations de 10 minutes.

Le nouveau maitre d’orchestre de La soirée crampée, Alec Charbonneau, en était à sa première soirée en tant qu’organisateur, lui qui succède à Danick Martineau. Au regard de la soirée, il était satisfait.

«Je suis vraiment content de voir que premièrement, les performeurs ont vraiment apprécié leurs moments sur la scène, mais surtout que les spectateurs eux aussi ont adorés! Je suis aussi très flatté que quelqu’un comme Danick, qui a 80 000 abonnés sur Facebook, me demander de reprendre son projet. Ça prouve qu’il me fait confiance.»

Pour sa part, l’un des jeunes participants, Wiliam Paquette, qui a franchi la Réserve faunique des Laurentides afin de venir présenter son numéro était, lui aussi, très heureux de voir la réaction des spectateurs à ses blagues.

«J’ai trouvé que le public était très agréable ce soir, il riait aux bons endroits et il était vraiment chaleureux. Il faut dire que personne ne me connaissait puisque je viens de l’extérieur de la région [le Saguenay], mais ils m’ont tout de même accepté. Ce n’était pas la première fois que je performais, mais c’était assurément l’une des plus plaisantes à faire!»

Une soirée à reproduire

Bien que l’organisateur de la soirée soit heureux de sa première expérience dans ce rôle, il ne sait pas encore exactement lorsque sa prochaine soirée se déroulera. Il assure cependant qu’il devrait y en avoir au moins trois autres d’ici la fin de l’année scolaire. M. Charbonneau tient à ce que les soirées soient gratuites afin d’attirer le plus de spectateurs possible.

 

Partagez :