Biscuit Sourire | Un montant record remis à la Fondation Jean Allard

275
0
Partagez :
Le président de la Fondation Jean Allard, Carl Côté, ainsi que les propriétaires de plusieurs Tim Horton au Saguenay-Lac-Saint-Jean, étaient réunis lundi à l’Hôtel Delta de Jonquière pour le dévoilement du montant total récolté en septembre grâce à la campagne du Biscuit Sourire.

La campagne du Biscuit Sourire Tim Hortonsa cumulé, grâce à la participation des 22 Tim Hortons de la région, le montant record de 164 120 $. La somme de cette campagne, qui s’est déroulée du 16 au 22 septembre 2019, est de nouveau versée à la Fondation Jean Allard pour la cause de l’autisme.

Le président de la Fondation Jean Allard, Carl Côté, ainsi que les propriétaires de plusieurs Tim Horton au Saguenay-Lac-Saint-Jean, étaient réunis lundi à l’Hôtel Delta de Jonquière pour le dévoilement du montant total récolté en septembre grâce à la campagne du Biscuit Sourire.

Le président de la Fondation Jean Allard, Carl Côté, ainsi que les propriétaires de plusieurs Tim Horton au Saguenay-Lac-Saint-Jean, étaient réunis lundi à l’Hôtel Delta de Jonquière pour le dévoilement du montant total récolté en septembre grâce à la campagne du Biscuit Sourire.

Il s’agit d’une augmentation de 62 001 $ amassés par rapport à l’an dernier, puisque les 22 Tim Hortons du Saguenay-Lac-Saint-Jean avaient récolté un total de 102 119 $. L’année 2019 marque aussi un nouveau record national, avec la somme de 9,8 M$ versé à plus de 550 organismes caritatifs canadiens.

Tous les ans, les Tim Hortons de partout au pays vendent des biscuits au prix de 1 $ pendant près d’une semaine lors de la traditionnelle campagne du Biscuit Sourire. Chaque propriétaire livre l’argent récolté aux organismes caritatifs de son choix. Dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ces restaurants ont plutôt choisi de coopérer pour concentrer leurs fonds sur un organisme précis. Depuis 2007, la Fondation Jean Allard a obtenu près de 510 000 $ grâce à eux.

«On est presque la seule région au Canada où les propriétaires se sont unis comme ça. Ça fait 12 ans qu’ils s’unissent pour la cause de l’autisme. C’est une belle solidarité régionale pour nous», a expliqué le président de la Fondation Jean Allard, Carl Côté, lundi lors du dévoilement du montant total.

Selon lui, la population associe les Biscuits Sourire à la cause pour l’autisme. «C’est rendu que les gens appellent ça “les biscuits de l’autisme” dans la région», a-t-il rapporté.

Le président de l’organisme parle aussi d’un «phénomène» amenant les clients à prioriser l’achat d’énormes quantités de ces biscuits. «Les gens ne se disent pas “je vais en acheter deux en arrivant le matin.” Ils préfèrent en acheter par dizaines. Il y a un entrepreneur qui m’a raconté qu’il en avait acheté 200 pour son bureau parce qu’il avait 150 employés.»

La Fondation Jean Allard a été fondée en 1985 par un groupe de parents cherchant à amasser des fonds pour mettre en place des services et des activités pour les enfants autistes de la région. Aujourd’hui, sa mission s’est élargie à la sensibilisation de la population à la réalité des autistes. Ses fonds sont remis à Autisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui est chargé d’organiser et d’offrir des services abordables à ses membres.

Partagez :