samedi , 3 décembre 2022

Une gamme de cosmétiques conçus à Jonquière

L’ouverture du salon permet la création de trois emplois à Jonquière. Sarah-Maude Asselin, Catherina Anderson et Julie Lamarche. (Photo : Frédérique Bacon)

Catherina Anderson  a procédé lundi soir au lancement de sa gamme de cosmétiques conçus à Jonquière ainsi qu’à l’inauguration de son institut de beauté La touche finale. Un investissement personnel de 150 000 $ pour la jeune entrepreneure de 27 ans.

« J’ai investi 80 000 $ juste dans la gamme Catherina Cosmétiques et je ne parle pas du salon, je ne parle pas des meubles. En tout et partout en sept mois, j’ai sorti  150 000$ de ma poche, je n’ai aucun prêt à la banque c’est tout mon argent à moi », explique-t-elle avec fierté.

La jeune femme, qui compte plusieurs cordes à son arc, comme une formation en gestion, est esthéticienne depuis 11 ans. Lorsqu’elle a décidé d’ouvrir son salon, elle a vu la possibilité de lancer sa propre gamme pour offrir un service personnalisé à ses clientes.

« J’ai vu que pour faire entrer des gammes de maquillage, ça me coûtait 8000$. Je me suis dit que tant qu’à investir 8000$ dans la compagnie de quelqu’un d’autre, pourquoi ne pas mettre 8000$ dans ma compagnie à moi », lance Catherina Anderson qui possède aussi un cours en cosmétologie.

La gamme de cosmétiques comprend des produits de maquillage conçus au Canada, des soins pour la peau faits au Québec et des autobronzants, le tout créé minutieusement par elle.

« J’ai sorti le 24 décembre 2020 une trentaine de produits de maquillage. Tout s’est vendu en 48 heures. Alors j’ai agrandi ma gamme grâce à ça. En fait je ne me verse pas de paye depuis un an et demi. Je réinvestis tout dans ma compagnie. Je sais que j’ai l’air cool avec mes produits, mais ça m’a pris trois ans à construire », raconte l’entrepreneure.

Les produits sont disponibles dans 25 points de vente au Québec dont les Familiprix de la région et en ligne.

« Ici, ça encourage le local, ce que j’apprécie et qu’il y a peu de villes qui peuvent se vanter de ça. Je suis très contente d’être ici », confie l’entrepreneure qui ne vient pas de la région. (Photo : Frédérique Bacon)

L’institut de beauté La touche finale

Soins pour la peau, épilation, bronzage, manucure, pose de cils, massage:  de nombreux services seront offerts au nouvel institut sur le boulevard Harvey à Jonquière. L’ouverture du salon permet la création de trois emplois dont celui de la propriétaire Catherina Anderson.

Julie Lamarche, étudiante en massothérapie diplômée en janvier prochain, est excitée de joindre l’équipe.

« J’étais cliente avant ! Catherina m’impressionne par son entreprenariat. Je me suis tout de suite sentie attirée par elle, elle aime prendre soin des autres. Je crois qu’avec la massothérapie ça vient bien compléter la gamme de services offerts ici à l’institut », raconte l’ancienne travailleuse sociale.

Le salon comptera aussi Sarah-Maude Asselin en tant que technicienne en pose d’ongles.

L’équipe est prête à accueillir le public dès maintenant.

Catherina Anderson veut offrir un service personnalisé de A à Z. Elle veut que ses clientes se sentent uniques. (Photo : Frédérique Bacon)

À propos de Frédérique Bacon

Originaire d’un petit village en Mauricie, Frédérique a toujours voulu explorer plus loin que les frontières de sa région. Une curiosité qu’elle a développée en se plongeant la tête dans les livres. Adepte de l’information, toujours à la recherche de l’opinion des gens, elle aime enquêter sur les sujets d’actualité, mais aussi sur ceux plus inédits. Assez diversifiée dans ses activités, Frédérique aime autant faire de la randonnée en forêt que visiter une exposition d’art. Ennuyée par le train-train quotidien, elle est séduite par la polyvalence que lui offre le métier de journaliste. Son sens de l’organisation et son efficacité sont deux qualités bien utiles en salle de presse. Le journalisme est son tout nouveau terrain de jeux et elle compte bien s’amuser.

À voir aussi

Favoriser l’inclusion grâce au sport

CHRONIQUE –  Le mardi 15 novembre, j’ai eu la chance de participer à une partie …