Les Saguenéens ont le dessus sur l’Océanic et Lafrenière

222
0
Partagez :

Les Saguenéens de Chicoutimi ont vaincu l’Océanic de Rimouski par la marque de 4 à 1, samedi après-midi, dans un duel de titans à la saveur de série éliminatoire. Les 4514 partisans ont vu Alexis Lafrenière être tenu à l’écart de la feuille de pointage dans un Centre Georges-Vézina gonflé à bloc.

Les Saguenéens ont signé une quatrième victoire consécutive.

Ce gain signifie donc que les Saguenéens n’auront qu’à récolter un seul point sur une possibilité de 14 à leurs sept prochaines rencontres, afin d’être assurés du deuxième rang du classement général de la conférence Est. La troupe de Yanick Jean pointe tout juste derrière les Wildcats de Moncton qui revendiquent 97 points, ayant toujours six rencontres à disputer. Les Saguenéens ont jusqu’à présent récolté 92 points avec sept rencontres à jouer, tandis que l’Océanic complète le podium totalisant 82 points avec 5 matchs restants à leur calendrier.

«On continue de bâtir sur nos accomplissements des dernières semaines, notre jeu s’améliore de match en match. C’est très positif avec sept rencontres à jouer», a confié le pilote des Saguenéens, Yanick Jean, en entrevue d’après-match.

La troupe de Yanick Jean a su contenir le très dominant Alexis Lafrenière qui avait jusqu’à présent récolté 109 points en 50 parties. Un travail collectif face à la cinquième meilleure attaque de la ligue en termes de buts marqués, jumelé à une brillante performance d’Alexis Shink en route vers une performance de 27 arrêts sur un total de 28 tirs.

«Ils ont de bons joueurs, ça faisait partie de notre stratégie de les neutraliser. Nos joueurs ont exécuté notre plan de match», a renchéri le pilote de la formation.

Félix Bibeau, Raphaël Lavoie, Christophe Farmer et Rafaël Harvey-Pinard ont touché la cible du côté des «Bleus». Nicolas Guay est l’unique marqueur de la formation rimouskoise.

Raphaël Lavoie a littéralement soulevé la foule en inscrivant son 35e filet de la campagne. La patience du défenseur Artemi Kniazev en avantage numérique a souri au talentueux attaquant qui était posté à la hauteur du cercle de mise en jeu. Dès la réception de la passe de Kniazev, Lavoie a trompé la vigilance du cerbère Colten Ellis, d’un puissant tir sur réception dans le haut du filet. Grâce à ce but, celui de la victoire, Raphaël Lavoie prolonge à 15, sa séquence de matchs avec au moins un point.

Les Saguenéens ont retrouvé l’action dimanche, face au Drakkar de Baie-Comeau au Centre Georges-Vézina. C’est le gardien Anthony Pagliarulo qui était devant la cage des Saguenéens dans ce match vintage.

Partagez :