Lancement de CJEP au Cégep de Jonquière : une radio à l’image des étudiants

333
0
Partagez :
Anne-Frédéric Pelletier et Raphaël Roy
Anne-Frédéric Pelletier et Raphaël Roy

Les coordonnateurs de la nouvelle station, Anne-Frédéric Pelletier et Raphaël Roy, croient fort en leur équipe dynamique.

 

Avec un nouveau nom, une nouvelle image et un nouveau slogan, la radio étudiante du Cégep de Jonquière a pris son envol jeudi soir au Côté-Cour de Jonquière. Avec une équipe composée d’une vingtaine d’étudiants, CJEP souhaite offrir une liberté hors du commun à ses animateurs. 

La radio étudiante lancera sa programmation le 5 octobre prochain. Les émissions seront diffusées de 8 heures à 17 heures aux Pas perdus du Cégep de Jonquière et sur le site de la station. 

Selon le professeur de radio du département de Techniques de communication dans les médias, François Boutin, la radio étudiante sera une belle opportunité d’offrir une voix aux étudiants du Cégep, car elle n’est pas ouverte seulement aux étudiants en Art et technologie des médias. Comme elle utilisera les studios de l’option radio, CJEP sera rassembleuse entre les élèves de différents programmes.  

Ce projet d’envergure, coordonné par Anne-Frédéric Pelletier et Raphaël Roy avec l’aide de la conseillère à la vie étudiante du Cégep de Jonquière, Jennifer Tremblay, est en préparation depuis mars dernier. La radio étudiante de l’établissement était inactive depuis quelques années.  

 Des émissions spéciales au menu 

Alors que la grande majorité des émissions resteront libres aux animateurs, les émissions l’Agora et Le culturel prend sa place permettront aux étudiants de parler de sujets bien précis.  

En collaboration avec le comité Jonq-Pol, qui se rassemble pour parler d’enjeux politiques, l’émission l’Agora traitera du même sujet. Des collaborateurs se rendront à l’émission afin d’échanger sur des sujets d’actualité politique. 

Pour ce qui est de Le culturel prend sa place, les auditeurs pourront s’attendre à des prestations en direct de musique, de théâtre et même d’improvisation. 

 Des idées de grandeur  

À peine lancée, la radio discute déjà de possibilités de collaborations avec d’autres geps. Selon le coordonnateur de CJEP, Raphaël Roy, la station pourrait être un modèle pour l’ensemble des cégeps de la province, qui ont déjà montré leur intérêt. « On pourrait même diffuser des émissions dans l’ensemble du Québec », rapporte-t-il.  

Partagez :