Salon du livre : les six lauréats des Prix littéraires 2020 dévoilés

189
0
Partagez :

Les lauréats des Prix littéraires 2020 de la 56e édition du Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont été dévoilés jeudi soir. Parmi les gagnants, Noémie Gauthier a remporté le prix Jeunesse pour Insaisissable, le premier tome dla trilogie Terminal. 

La cérémonie de remise de prixqui s’est déroulée à huis clos à la Salle Pierrette-Gaudreault, rassemblé uniquement une vingtaine de personnes en raison de la crise sanitaire. « Ça a fait du bien de voir les auteurs en personne. Ils ont beaucoup travaillé sur leurs différents projets. La pandémie ne leur a pas rendu la tâche facile et a grandement affecté leur visibilité », a commenté la directrice générale du Salon du livre, Sylvie Marcoux. Elle a notamment ajouté que la cérémonie de remise de prix était haute en émotions. 

Le deuxième tome de la trilogie Terminal de l’auteure Noémie Gauthier sera en librairie d’ici quelques semaines. (Photos : Rocket Lavoie)

 

Décerné par les Caisses Desjardins de Saguenay, le prix de la catégorie Jeunesse a été attribué à l’auteure chicoutimienne Noémie Gauthier pour Insaisissabledont elle a commencé la rédaction en 2014 alors qu’elle était adolescente. Des Éditions du Bouclier, ce roman de science-fiction met en lumière un monde futuriste où la Terre a été envahie.  

« Noémie était très contente de recevoir ce prix qui représentait beaucoup pour elle puisque c’était sa première fois. Elle a mis beaucoup d’effort derrière ce livre afin que le lecteur retrouve une véracité dans chaque mot », soulève le directeur général des Éditions du Bouclier, Janusz Jaworski. L’auteure était également finaliste dans la catégorie Découverte.  

Les lauréats 2020 

Des 12 finalistes, seulement six sont repartis avec un prix. Divisés en différentes catégories, soit Roman, Poésie/Théâtre, Récit/Contes/Nouvelles, Intérêt général, Jeunesse et Découverte, les lauréats se sont démarqués par la singularité de leur plume. 

Le premier roman Ténèbre de Paul Kawczak a également épaté la galerie. Décris par le jury comme « du grand art », son roman a obtenu le Prix de la catégorie Roman.   

Le dramaturge de réputation internationale, Michel Marc Bouchard a, pour sa part, reçu le prix Poésie/Théâtre avec son récit contemporain La nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé qui dépeint les thèmes de la famille, la mort, la réussite et l’homosexualité. 

De son côté, Michaël La Chance a gagné le Prix Récit/Contes/Nouvelles avec son récit L’épine empourprée, un témoignage personnel.  

Les nations savent-elles encore rêver de l’auteur Gérard Bouchard, un ouvrage de sciences politiques et sociales, a remporté le Prix Intérêt général. 

Enfin, le Prix Découverte a été remis à Valérie Jessica Laporte avec son tout premier roman Méconnaissable 

La cérémonie de remise de prix sera diffusée intégralement sur le Facebook de l’événement d’ici samedi. Jusqu’au 4 octobre, les internautes pourront y entendre également des entrevues avec les finalistes des prix littéraires.  

 

Partagez :