Réouverture réussie pour L’Gros Luxe et place à la livraison

203
0
Partagez :

Un système de livraison sera instauré aujourd’hui, mardi, au restaurant L’Gros Luxe de Chicoutimi grâce aux applications SKIP et Doordash, une semaine après sa réouverture avec une toute nouvelle équipe. 

La directrice générale de la succursale, Marie-Pier Desmeules, a repensé le plan de la salle de restaurant de fond en comble. Elle a procédé à un réaménagement de l’espace ainsi qu’à un grand nettoyage en sortant tout le mobilier. Photo : Rosie St-André

C’est grâce aux outils de l’entreprise québécoise Foodtastic, propriétaire de la chaîne de restauration depuis le 2 septembre dernierque la livraison sera possible pour la succursale de Saguenay. La nouvelle directrice générale de la franchise, Marie-Pier Desmeules, confirme que les objectifs de vente ont été atteints pour la première semaine d’ouverture. « On a reçu des gens qui voulaient donner une deuxième chance au restaurant, comme il y en a qui sont venus nous découvrir », raconte-t-elle.

Mme Desmeules trouve important de se rappeler que la possibilité de tomber en zone rouge est hors de contrôle pour elle et son équipe. Elle avait certains employés inquiets par rapport à cette réalité, mais elle les a rassurés. « On doit contrôler ce qu’on peut, affirme-t-elle. On a foncé dans la réouverture. Même si la COVID-19 est toujours omniprésente dans nos têtes, on a tenté d’en faire abstraction pour rester bien focus sur le service et les nouveautés ».

Le barman Jessy Chapdelaine figure en haut, au centre de la photo. Marie-Pier Desmeules est au centre de la photo vêtue de gris. Sa priorité est d’avoir une équipe solide et heureuse. Selon elle, c’est ce qui rend un restaurant plus agréable à fréquenter. Elle se compte chanceuse de pouvoir compter sur des individus incroyables et motivés. Photo : Courtoisie

Une nouvelle équipe tissée serrée 

Le recrutement des employés a été un franc succès pour Marie-Pier Desmeules qui rapporte avoir reçu de beaux curriculums vitae accompagnés de gens qui voulaient travailler. « J’étais inquiète au début parce que lorsque j’ai commencé à recruter, il y avait encore la PCU qui était en place, confie-t-elle. Mais je pense que les gens sont tannés d’être chez eux et ils ont envie de sortir ». 

Le fait que le personnel soit complètement nouveau a permis à l’équipe de se rapprocher facilement et rapidement. Ensemble, ils ont appris en même temps à adopter l’espace du restaurant et à concocter les nouveaux menus élaborés par Foodtastic. « On a vraiment une équipe extraordinaire et un menu délicieux qui est facile à vendre, rapporte le barman Jessy Chapdelaine. J’aime toute la bouffe qui s’y retrouve, je n’ai pas besoin de faire semblant ».

Des clients de Québec et de Montréal

M. Chapdelaine confie toutefois une certaine inquiétude quant aux clients provenant de zones rouges comme Québec et Montréal. « J’ai l’impression que les gens qui viennent des grands centres veulent profiter des parties du Québec qui sont encore en zone orange, affirme-t-il. J’avoue que ça m’inquiète un peu, sachant qu’ils ont plus de chance d’être contagieux et de pouvoir ramener ça ici ». 

Partagez :