AEC en radio : une première cohorte en novembre

236
0
Partagez :

L’AEC en radio est l’un des programmes offerts au Mastera du Cégep de Jonquière.Photo : Gabriel Delisle

L’attestation d’études collégiales (AEC) en radio devrait être officialisée cet automne au Cégep de Jonquière. Après plusieurs années sans avoir été en mesure d’offrir le programme par manque d’inscriptions, l’AEC devrait finalement démarrer en novembre.

« J’ai besoin de 13 inscriptions pour démarrer le programme et il m’en manque encore six ou sept », explique la responsable du programme, Sophie Fillion. Initialement prévu pour être offert à l’automne 2022, le programme était axé uniquement sur les communautés autochtones.

C’est après avoir eu l’accord du Cégep de Sept-Îles que le Cégep de Jonquière a décidé de revoir entièrement le programme afin de le rendre plus inclusif. Il s’étend désormais à toutes les cultures, ce qui permet de rejoindre plus de personnes et incite donc les gens à s’inscrire. Cette dimension inclusive permet ainsi la tenue du cours pour l’automne 2023. Mme Fillion a d’ailleurs bon espoir de voir le programme démarrer cette année.

L’avantage principal du cours est que celui-ci se donnera majoritairement en ligne. Cela permettra aux gens n’ayant pas de voiture ou ne pouvant se déplacer jusqu’à Jonquière de le suivre. D’une durée de six mois, les laboratoires prévus au programme seront faits en présence au pavillon Joseph-Angers du Cégep de Jonquière. Cependant, il sera possible, pour ceux qui ont accès à des studios de radio à leur domicile, d’effectuer les cours laboratoires à distance.

Contrairement à la technique de radio en Art et technologie des médias, l’AEC en radio est plus axée sur l’animation et le journalisme à la radio communautaire. Comme pour toutes les attestations d’études collégiales, celle-ci répond à une pénurie de main-d’œuvre. De plus, les AEC sont offertes uniquement aux adultes. « Les personnes qui sortent directement du secondaire ne sont pas admissibles dans un AEC », indique Sophie Fillion.

Développé initialement par le Cégep de Sept-Îles en 2010, le programme était disponible uniquement dans cette ville. C’est à la suite d’une entente signée entre les cégeps de Sept-Îles et de Jonquière que ce dernier a obtenu l’autorisation d’offrir le programme. « Nous avons étendu les droits au Cégep de Jonquière pour qu’il puisse l’offrir également », indique la conseillère pédagogique du Cégep de Sept-Îles, Valérie Rioux. Le programme a été offert une seule fois depuis sa création, soit en 2010 à Sept-Îles.

Partagez :
Avatar photo