Bégin et boulevard de l’Université: feux pour piétons prévus en 2021

227
0
Partagez :

À proximité de l’intersection, on compte plusieurs grandes installations, comme le Centre Georges-Vézina. Photo: Kenza Chafik

L’installation de lumières piétonnes à l’intersection de la rue Bégin et du boulevard de l’Université, à Chicoutimi, est considérée comme une priorité pour la Ville de Saguenay. Au courant de l’année prochaine, les piétons pourront traverser en toute sécurité.

Le vice-président de l’arrondissement de Chicoutimi, Simon-Olivier Côté, a expliqué que la Ville de Saguenay a déjà fait les démarches auprès du ministère des Transports. « Ça fait six ans que la Ville reçoit des appels au sujet de cette intersection-là, mais d’ici l’année prochaine, il devrait avoir des lumières piétonnes aux quatre coins de l’intersection », avise-t-il.

Une intersection dangereuse

L’école secondaire l’Odyssée Lafontaine, l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), le centre de formation professionnelle l’Oasis et le Centre Georges-Vézina sont à proximité du boulevard et de la rue. Plusieurs piétons traversent l’intersection tous les jours.

Une ancienne étudiante de l’UQAC, Léa Dieudonné, est passé par ce chemin quotidiennement pour se rendre à l’université. « Il n’y a pas de feu piéton et les automobilistes ne s’inquiètent pas forcément des piétons s’ils n’ont pas le pied sur la chaussée, et encore, certains passent simplement devant nous alors que nous sommes au milieu de la traversée. »

Le virage à droite sur la lumière rouge est autorisé en tout temps, ce qui permet aux voitures de tourner à tout moment. « La plupart des automobilistes sont bienveillants, mais souvent je n’osais pas traverser si la voiture ne ralentissait pas en me regardant dans les yeux », ajoute Léa Dieudonné.

Des changements pour la rue Bégin

Le conseiller Simon-Olivier Côté a aussi expliqué que la Ville est en train d’entreprendre des démarches pour favoriser le passage des piétons sur la rue Bégin, étant donné qu’il y a plusieurs écoles sur cette longue rue, dont l’école secondaire Odyssée Dominique-Racine et le Cégep de Chicoutimi.

Partagez :