Unissons Saguenay : l’environnement comme priorité

152
0
Partagez :

Le parti Unissons Saguenay a dévoilé son programme politique jeudi matin en vue des élections municipales de Saguenay en novembre. L’environnement sera sa priorité absolue. Les arts, la culture et le patrimoine, l’économie, l’urbanisme et le transport, ainsi que le service aux citoyens et la démocratie sont les quatre autres principaux axes.

Mise en place d’un parc urbain à la zone ferroviaire du centre-ville de Chicoutimi, augmentation des espaces verts et des boisés urbains, abolition du plastique à usage unique dans les commerces, les projets sont nombreux du côté de Unissons Saguenay pour effectuer une transition écologique de la ville. « Il faut se préparer aux changements climatiques. On va devoir s’adapter à la crise et c’est nécessaire de commencer tout de suite, parce que les répercussions vont aller en augmentant », a déclaré le candidat à la mairie d’Unissons Saguenay, Claude Côté. La réduction des îlots de chaleur est au cœur des solutions proposées par Unissons Saguenay. « Ça permet de réduire considérablement la chaleur dans les quartiers centraux. Dans certains secteurs, on peut même voir une différence jusqu’à 12 degrés Celsius entre, par exemple, l’asphalte du centre-ville de Chicoutimi et une zone où il y a beaucoup de forêt », a avancé le chef.

Claude Côté était présent devant les médias à 10h jeudi avant-midi sur la rue Sainte-Anne à Chicoutimi pour présenter le programme politique de Unissons Saguenay. Photo : Katya D’Amour

Outre l’environnement, une autre priorité de ce parti sera de rendre les séances plénières publiques du conseil municipal. « Je pense que c’est important qu’on ait des élus qui soient transparents et je pense que le fait de mettre des séances plénières publiques ça ajouterait davantage de transparence », a justifié M. Côté. Unissons Saguenay veut également renforcer la politique de participation citoyenne en mettant sur pied des conseils de district avec des budgets participatifs.

Un plan d’action pour combattre la violence à caractère sexuel est aussi à l’ordre du jour. Unissons Saguenay veut, entre autres, créer une table de concertation qui rassemblera les intervenants du milieu, les autorités policières, les services de santé publics et les groupes communautaires.

Partagez :