Julie Dufour est élue mairesse de Saguenay

300
0
Partagez :

Julie Dufour a remporté la course à la mairie de Saguenay avec plus de 46 % des votes au terme d’une campagne serrée avec la mairesse sortante Josée Néron. La femme de 41 ans devient la plus jeune mairesse à la tête de la huitième plus grande ville du Québec.  

La victoire de Mme Dufour a été annoncée vers 21h15, alors que le quart des boîtes de scrutins avaient été dépouillées. Dans une mêlée de presse à la suite de l’annonce de sa victoire, l’ancienne conseillère municipale de Shipshaw a avoué son étonnement face à un résultat aussi rapide.  

 « C’est un message du rassemblement de la population. J’ai une très grande fierté, mais surtout beaucoup de reconnaissance pour tous les gens que j’ai rencontrés sur le terrain », a-t-elle affirmé sous le coup de l’émotion. 

Selon un sondage réalisé à la mi-octobre par la firme Segma Recherchel’ex-conseillère Julie Dufour dominait les intentions de vote avec 40,2 %, contre avec 31,9% pour Josée Néron. Dans un précédent recensement mené par la même firme, les deux femmes se trouvait nez à nez avec une légère avance pour Julie Dufour.  

C’est en voyant les journalistes se précipiter vers elle que Mme Dufour a appris la nouvelle.  « Ça ne peut pas être plus en direct que ça et je suis prête à commencer le travail. Ce sera un vent de changement ». 

 La fébrilité se ressentait chez les nombreux militants ainsi que des gens du milieu des affaires du secteur de Jonquière qui étaient réunies à la microbrasserie de l’Hopera afin de célébrer sa victoire.  

 « La première chose que je vais faire, c’est de rencontrer tous les élus demain matin. On se fera un plan de match ensemble et ensuite nous établirons les points les plus importants. Même que ce soir, ils sont invités à venir célébrer avec nous », a lancé la nouvelle mairesse qui avait hâte de pouvoir célébrer avec sa famille. À très court terme, l’unification du conseil municipal reste la priorité de Julie Dufour.  

 Pour sa part, Josée Néron a reçu près de 30% des appuis. L’ancien ministre libéral Serge Simard était le plus près des deux meneuses, avec un peu moins de 11%. Catherine Morissette, Claude Côté et Jacinthe Vaillancourt ont fermé la marche avec moins de 5 % des votes chacun. 

 

 

 

 

Partagez :