mercredi , 17 août 2022

Une nuitée sur glace confortable pour les deux Mario

Le mot confort a été au rendez-vous dans la nuit de jeudi à vendredi puisque les deux Mario ont dormi dans un Igloft au musée de la Glace à Saint-Gédéon. C’est la première fois en 14 ans qu’ils n’ont pas dormi dans leur tente.

« Dans la vie faut être capable de se gâter, c’est ce qu’on fait ce soir! On veut aussi faire la promotion pour les gens du coin. Quand on regarde les petits Iglofs ici, c’est le paradis sur terre au Lac-Saint-Jean », a expliqué quelques heures avant la tombée de la nuit Mario Cantin, qui a amorcé la traversée du lac le 8 février.

Les Iglofts sont des petits hébergements utilisables autant l’été que l’hiver. À l’intérieur on trouve un lit, mais aussi une toilette, une cuisinière et même un poêle chauffant.

Depuis la fin de semaine dernière, on peut aussi apercevoir le MTT-Igloft au Musée de la glace de la Coopérative Désert de glace. C’est le tout premier véhicule sur neige chauffé et électrifié une invention de Stéphan Tremblay et Yvon Martel.

Le MTT-Igloft n’émet aucun gaz à effet de serre en plus d’être très silencieux.

Jusqu’à maintenant le défi des deux Mario se passe bien, malgré l’absence des autres participants.

« Pour l’instant, ça va super bien. Cette année nous ne pouvons pas avoir des gens avec nous à cause de la COVID. Mario et moi on a décidé de faire un peu des retrouvailles, comme la première expédition qu’on avait faite juste nous deux. Il y a quand même beaucoup de monde qui s’investissent pour le défi à distance pour la fondation », raconte Mario Bilodeau le cofondateur de la fondation Sur la pointe des pieds.

Les deux Mario rencontrent tout de même plusieurs obstacles. Bien que la température chaude soit agréable, elle crée de la neige qui colle au ski ce qui ralentit un peu les deux hommes.

« C’est ça le défi des deux Mario, c’est un défi différent à chaque année », déclare le cofondateur du défi, Mario Cantin.

Leur traversée prendra fin au village sur glace de Roberval où la grande annonce sera faite.

« Nous saurons le montant amassé dimanche, les dons sont encore possibles. C’est à midi qu’on va arriver normalement au village sur glace de Roberval pour terminer nos six journées de la 14e édition du Double défi », assure Mario Cantin.

 

À propos de Frédérique Bacon

Originaire d’un petit village en Mauricie, Frédérique a toujours voulu explorer plus loin que les frontières de sa région. Une curiosité qu’elle a développée en se plongeant la tête dans les livres. Adepte de l’information, toujours à la recherche de l’opinion des gens, elle aime enquêter sur les sujets d’actualité, mais aussi sur ceux plus inédits. Assez diversifiée dans ses activités, Frédérique aime autant faire de la randonnée en forêt que visiter une exposition d’art. Ennuyée par le train-train quotidien, elle est séduite par la polyvalence que lui offre le métier de journaliste. Son sens de l’organisation et son efficacité sont deux qualités bien utiles en salle de presse. Le journalisme est son tout nouveau terrain de jeux et elle compte bien s’amuser.

À voir aussi

Le bracelet antirapprochement attendu impatiemment

Alors que les 16 premiers bracelets antirapprochements seront utilisés à Québec dans les cas de …