mercredi , 10 août 2022

Valérie Boudreault : la kinésiologue qui fait des vidéos

Un aperçu de la chaîne YouTube de Valérie Boudreault.
(Photo : Catherine Charest)

 

Cinq ans après avoir commencé à publier sur YouTube des vidéos instructifs sur le yoga, la kinésiologue et entraîneure privée Valérie Boudreault est rendue bien plus loin que ce qu’elle n’aurait jamais osé imaginer. En revenant sur son parcours, la Saguenéenne en retire énormément de fierté, mais elle réalise surtout que cette aventure l’a beaucoup fait grandir et évoluer.

C’est dans un 5 à 7 pour travailleurs autonomes que Valérie a rencontré la personne qui lui a donné l’idée de créer sa chaîne YouTube. Ensemble, ils ont commencé à travailler sur ce projet à temps perdu. Après le tournage de quelques épisodes, son collègue était devenu trop occupé pour poursuivre et Valérie a fait le choix de continuer seule, malgré son manque de connaissances flagrant quant au tournage et au montage. Ce fut là son tout premier défi de l’aventure, mais elle ne s’est pas découragée, au contraire.

Au début de l’année 2022, sa chaîne YouTube comptait plus de 3 000 abonnés et 64 vidéos gratuites. Selon son conjoint Alexandre Bonneau, qui la supporte depuis les quatre dernières années qu’ils ont passées ensemble, c’était inévitable que son projet devienne un succès. « J’étais confiant que ça allait prendre une bonne ampleur à un moment donné, mais je ne pensais pas que ce serait aussi rapide. C’est sûr que la pandémie a vraiment aidé aussi à accélérer le cours des choses. »

Ce qui rend Valérie la plus fière en revenant sur son parcours, c’est principalement toutes les connaissances qu’elle a développées au fil du temps. De plus, sa plateforme a connu beaucoup de popularité en Europe, à sa grande surprise, ce qui lui permet de connecter avec un public beaucoup plus large. Selon son conjoint, c’est l’effort permanent de la kinésiologue qui fait sa force. « Elle est très constante même si c’est difficile de rester à jour, surtout en travaillant dans le domaine de la santé. Malgré tout, elle le fait et je suis fier d’elle pour ça aussi », développe-t-il.

Depuis le tout début de sa plateforme, les objectifs de Valérie ont beaucoup évolué. « Je voulais commencer en montrant que le yoga ce n’est pas plate. À ce jour je pense que ma première vidéo c’est la plus difficile à faire sauf qu’avec ça je ne rejoignais pas tout le monde. J’ai donc évolué vers la mentalité que le yoga est pour tout le monde et qu’il y en existe plein de types que l’on doit essayer ! »

À propos de Catherine Charest

Originaire de la petite ville de Carignan sur la Rive-Sud de Montréal, Catherine Charest est une jeune femme passionnée de lecture, d’écriture, de voyages et de musique depuis son plus jeune âge. Pianiste à ses heures, elle a passé son secondaire dans un collège privé qui lui fournissait un encadrement constant, ce qui l’a beaucoup aidée à être organisée et responsable. Qualités précieuses qui lui servent grandement depuis son départ du nid familial en raison de ses études. La jeune femme est d’ailleurs persuadée que c’est lorsque l’on sort de sa zone de confort que l’on grandit le plus. Celle qui s’intéressait davantage au journalisme d’enquête à son arrivée au cégep a bien vite découvert que d’autres aspects du métier l’intéressaient également, comme les faits divers, la politique, la culture et même le sport. À la fin de sa technique en journalisme, Catherine souhaite poursuivre des études universitaires avec un baccalauréat par cumul afin d'approfondir ses connaissances générales dans certains domaines qui l’intéressent comme l’histoire, la géographie ou la politique.

À voir aussi

immobilier

Marquis de Jonquière : une histoire d’équipe

« C’est vraiment pas une question d’argent ou de publicité. Selon moi, c’est une question de …